English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 7A.29

Cathédrale de Bagrati et monastère de Ghélati (Géorgie) (C 710)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35COM/7A.Add,

2. Rappelant la décision 34 COM 7B.88, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Accueille favorablement l'arrêt de tous les travaux sur la cathédrale de Bagrati et les progrès accomplis dans la mise en oeuvre du programme de réhabilitation et du plan directeur de conservation pour le monastère de Ghélati;

4. Note avec satisfaction que la coordination entre l'Église géorgienne et les autorités nationales a été améliorée, des activités conjointes ont été renforcées et la gestion des biens sacrés et religieux du patrimoine mondial de la Géorgie a été améliorée;

5. Note également que l'État partie a nommé un architecte international en conservation comme consultant pour la cathédrale de Bagrati et que des ingénieurs géorgiens travaillent sur une approche en trois phases pour réhabiliter totalement la cathédrale de Bagrati, en tant qu'espace clos ;

6. Prend note du fait que le consultant international considère que l'état structurel incomplet de la cathédrale de Bagrati n'est pas durable, qu'il pourrait ne pas être possible d'inverser ce qui a été récemment construit, étant donné que les interventions sont quasiment irréversibles et qu'un toit d'un poids léger pourrait être monté sur les colonnes en béton existantes;

7. Prie instamment l'État partie d'élaborer une stratégie de réhabilitation pour la cathédrale de Bagrati, qui inverse le maximum de travaux récents, incorpore, si possible, des fragments subsistants sur le site aux endroits où ils font partie des murs, assure que tout toit d'un poids léger confère à l'édifice un profil similaire à celui qui aurait pu exister autrefois et laisse l'intérieur sans revêtement en plâtre;

8. Demande à l'État partie de soumettre, avant de prendre tout engagement, cette stratégie de réhabilitation au Centre du patrimoine mondial, pour examen par les Organisations consultatives;

9. Demande également à l'État partie d'inviter une mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS pour évaluer l'état de conservation général du bien et de discuter des approches de la stratégie de réhabilitation de la cathédrale de Bagrati ;

10. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport mis à jour sur l'état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des mesures ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa36e session en2012 ;

11. Décide de maintenir la cathédrale de Bagrati et le monastère de Ghélati (Géorgie) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7A.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Géorgie
Session : 35COM