English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

34 COM 8B.17

Biens Culturels - Jantar Mantar, Jaipur (Inde)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-10/34.COM/8B et WHC-10/34.COM/INF.8B1,

2. Inscrit le Jantar Mantar, Jaipur, Inde, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères culturels (iii) et (iv);

3. Adopte la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Brève synthèse

Le Jantar Mantar de Jaipur est un site d'observation astronomique construit au début du XVIIIe siècle. Il comprend un ensemble d'une vingtaine d'instruments fixes principaux. Édifiés en maçonnerie, ce sont des exemplaires monumentaux d'instruments connus mais souvent aux caractéristiques particulières. Le Jantar Mantar exprime les compétences astronomiques et les conceptions cosmologiques acquises dans l'entourage d'un prince savant à la fin de l'époque moghole.

L'observatoire du Jantar Mantar de Jaipur est l'ensemble le plus complet et le mieux conservé d'instruments fixes monumentaux construits en Inde dans la première moitié du XVIIIe siècle ; certains sont parmi les plus grands jamais édifiés. Destinés à des observations d'astronomie de positions à l'œil nu, ils comportent plusieurs innovations architecturales et instrumentales. L'observatoire s'inscrit dans la tradition de l'astronomie de position ptoléméenne, partagée par de nombreuses civilisations. Il contribue à un dernier perfectionnement des tables astronomiques de Jiz par ce type d'observation. Il forme un achèvement monumental tardif et ultime de cette tradition.

Sous l'impulsion de son créateur, le prince Jai Singh II, l'observatoire est un lieu de rencontre de différentes cultures scientifiques et un creuset de pratiques sociales populaires en lien avec la cosmologie. Il est également un symbole de l'autorité royale, par ses dimensions urbaines, par le contrôle du temps, par ses capacités de prévision tant rationnelles qu'astrologiques. L'observatoire est une incarnation monumentale de la rencontre de besoins simultanément politiques, scientifiques et religieux.

Critère (iii) : Le Jantar Mantar de Jaipur est un exemple remarquable de rencontre entre observation de l'univers, société et croyances. Il apporte un témoignage exceptionnel sur l'aboutissement ultime des conceptions scientifiques et techniques du grand observatoire imaginé dans le monde médiéval. Il témoigne de traditions cosmologiques, astronomiques et scientifiques très anciennes partagées par un ensemble majeur de civilisations et de religions européennes, moyen-orientales, asiatiques et africaines, pendant plus de quinze siècles.

Critère (iv) : Le Jantar Mantar de Jaipur est un exemple exceptionnel d'un ensemble scientifique monumental très complet d'instruments d'astronomie, au cœur d'une capitale royale à la fin de l'époque moghole en Inde. Plusieurs instruments ont des dimensions imposantes, ce sont parfois les plus grands jamais édifiés dans leur catégorie.

Intégrité et authenticité

L'observatoire du Jantar Mantar de Jaipur a été affecté par sa situation de plein air en zone tropicale puis par son abandon temporaire au XIXe siècle, ce qui a entrainé des entretiens fréquents puis des restaurations diverses pendant plus d'un siècle. Malgré cela, l'intégrité générale du site a été a peu près maintenue et pour partie restaurée.

Par contre, la notion d'authenticité de chaque instrument est plus complexe à établir suite aux nombreuses interventions. Si elle ne fait généralement pas de doute sur la fonction astronomique, elle est plus problématique à propos des revêtements, des graduations instrumentales, de certaines interprEtations architecturales et de l'environnement paysager direct des composantes du bien.

Mesures de protection et de gestion requises

Le Jantar Mantar est sous la protection de la Loi de 1961 sur les monuments, les sites archéologiques et les antiquités du Rajasthan, sections 3 et 4. Il a été déclaré Monument d'importance nationale en 1968.

Les principaux enjeux et menaces éventuelles sur le bien sont le contrôle du développement touristique et la prise en compte du développement urbain dans l'environnement proche du Jantar Mantar. D'importants projets de requalification du quartier et de la circulation sont annoncés, pouvant affecter la zone tampon et plus largement l'environnement paysager et culturel du bien. Il est notamment nécessaire de préciser les mesures prises pour la protection de la zone tampon et de les intégrer dans le prochain Plan directeur de la ville de Jaipur. Le système de gestion du bien est approprié, sous réserve de le doter d'une véritable instance transversale de gestion et de promulguer le Plan de gestion. Par ailleurs, il est nécessaire de renforcer les compétences scientifiques des organismes en charge de la gestion du bien.

4. Demande à l'Etat partie de:

a) Promulguer sans délai le plan de gestion et le mettre en application; mettre en œuvre dans ce cadre une programmation des travaux de conservation;

b) Mettre en place, dans le cadre du plan de gestion, une autorité transversale du bien afin de favoriser une gestion concertée du bien et de sa zone tampon;

c) Fournir des informations sur les décisions qui seront prises dans le prochain Plan directeur de la ville de Jaipur, concernant le bien et sa zone tampon, ainsi que sur les projets de requalification du quartier est de la zone tampon;

d) Dresser un bilan environnemental et paysager du bien proposé pour inscription, notamment à partir de la documentation ancienne existante (cartes, photos du site montrant son environnement) et à partir de photos contemporaines systématiques des environs vus depuis le Jantar Mantar;

e) S'attacher à évaluer les altérations scientifiques éventuelles apportées par les restaurations passées aux graduations instrumentales;

f) Veiller à une politique d'entretien future attentive au maintien des conditions d'authenticité des instruments en termes architecturaux, et pas seulement scientifiques;

g) Porter une attention renforcée aux contraintes présentes et potentielles liées au développement urbain et au trafic, dans l'environnement du bien, au-delà de la zone tampon actuelle;

h) Assurer une politique intégrée d'accueil des visiteurs au sein du bien et à ses abords, dans le respect des valeurs du bien et le souci de leur présentation pédagogique;

i) Porter une attention renforcée aux impacts paysagers des restructurations envisagées dans les abords immédiats du bien;

j) Renforcer les capacités et les compétences de gestion du Service d'archéologie et des musées du Rajasthan.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Inde
Session : 34COM