jump to the content

Décisions du Comité

CONF 003 XI

Inscription : Sanctuaire de l'oryx arabe (Oman)

Sanctuaire de l'oryx arabe

654

Oman

N(iv)

Le Comité a rappelé que la proposition d'inscription du Sanctuaire de l'oryx arabe avait été à l'origine soumise en août 1992 (sous la désignation de Jiddat-al-Harasis) et renvoyée dans l'attente de précisions concernant les structures juridiques, les limites du site et le plan de gestion. Il a noté que la zone était réputée depuis la réintroduction réussie de l'oryx blanc. Il a reconnu que le décret royal N° 4/94 de janvier 1994 concernant les responsabilités juridiques de la gestion de la zone répondait en partie à une demande précédente du Bureau sur le renforcement de la conservation du site, étant entendu que la promulgation de règlements et de directives appropriés d'application du décret était nécessaire.

Le Comité a pris note de la lettre du 21 novembre 1994 de l'Ambassadeur Musa Bin Jaafar Bin Hassan, qui contenait une réponse préliminaire à la demande du Bureau concernant le plan de gestion. Le cadre du plan soumis a été considéré comme étant techniquement solide et ce plan devrait donc apporter des précisions quant aux limites du site, au plan de zonage et à un système de gestion amélioré. Le Comité a été informé que, comme la let tre et le cadre du plan étaient arrivés tardivement, l'UICN n'avait pu procéder à une évaluation complète de la proposition d'inscription. L'UICN avait cependant noté, lors de son évaluation de 1992, que le site était susceptible d'être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Le Comité a exprimé sa satisfaction devant les nouvelles informations fournies et la volonté politique manifestée par le gouvernement omanais concernant la mise en œuvre d'un système de gestion et il a inscrit ce site sur la Liste du patrimoine mondial sous le critère (iv) qui met l'accent sur la conservation de la biodiversité de ce site, y compris l'oryx arabe, l'outarde Houbara ainsi que d'autres espèces sauvages menacées vivant dans le Sanctuaire. La carte présentant les "valeurs essentielles" du Sanctuaire, qui avait été préparée au moment de la soumission de la proposition d'inscription, a été acceptée comme base pour l'inscription par le Délégué d'Oman, après discussion avec l'UICN et un représentant du Centre du patrimoine mondial.

Le Comité a recommandé que :

  1. les autorités omanaises continuent de renforcer la gestion du site en établissant les règlements et directives appelés par le décret et recrutent du personnel résidant sur place pour mettre en œuvre le régime de gestion ;
  2. le consul tant chargé de préparer le plan de gestion définisse clairement les valeurs de patrimoine mondial, conformément aux Orientations et précisent les limites du site, avec un plan de zonage excluant toute utilisation du sol pouvant s'opposer aux valeurs de patrimoine mondial. 
  3. le consultant fasse des recommandations précises avant le 1er avril 1995 quant à l'application éventuelle du critère (iii) ;
  4. l'UICN présente au Bureau, lors de sa dix-neuvième session, une évaluation des limites révisées et des autres critères d'inscription éventuellement applicables, en s'inspirant du rapport du consul tant et de toute autre information complémentaire jugée nécessaire ;
  5. lors de sa dix-neuvième session, le Bureau examine les limites révisées du site et décide de l'éventuelle application d'autres critères d'inscription, selon les modalités habituelles.

 

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Oman
Session : 18COM