jump to the content

Décisions du Comité

CONF 201 VII.D.51/52

SOC : Ville de Luang Prabang (Laos)

VII.52 Ville de Luang Prabang (Laos)

Le Comité a été informé du rapport du Secrétariat au Bureau indiquant que l'on assistait à un afflux d'investissements publics et privés étrangers, ainsi qu'au développement du tourisme dans cette ville du patrimoine mondial.

Des rénovations de bâtiments et de nouvelles constructions, y compris la réhabilitation de nombreux temples sont réalisés dans toute la ville, sans considération suffisante pour leur authenticité. Les violations de la réglementation sur la construction sont nombreuses.

Afin de renforcer la capacité nationale, une Maison du patrimoine a été créée au titre du projet Luang Prabang - Chinon (France) Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, pour préparer des recommandations sur la conception des constructions et les méthodes de conservation, ainsi que pour toutes les demandes de permis de construire dans la zone protégée du patrimoine mondial et dans les zones tampons et de soutien, ainsi que pour préparer le Plan de sauvegarde et de développement de la ville.

Le Comité a été informé que le renforcement de la protection juridique des biens culturels meubles et immeubles, y compris les sites archéologiques et les établissements humains, était une nécessité urgente. La promulgation par l'Assemblée nationale d'une loi sur la protection des biens culturels, pour renforcer les décrets ministériels existants, est en cours d'examen.

Le Comité a été informé que le représentant de l'ICOMOS avait rappelé au Bureau que celui-ci avait recommandé de différer l'inscription de Luang Prabang jusqu'à preuve de l'efficacité du plan de gestion. Il avait déclaré que ce cas montrait la nécessité de différer la décision de l'inscription. Le Comité a également été informé qu'un certain nombre de membres du Bureau avaient fait des commentaires sur l'utilité de l'inscription pour renforcer la protection et avaient exprimé leur satisfaction pour les réalisations accomplies en si peu de temps.

Le Maire de Chinon, à l'invitation de la Présidente, a précisé au Comité que le projet de coopération consistait en un renforcement des structures nationales et que la Maison du patrimoine était un service technique au sein de l'administration provinciale. Il a déclaré que la Ville de Chinon prévoyait une coopération à long terme avec Luang Prabang pour le transfert et la mise en commun des connaissances. Le Comité a remercié le Maire de son engagement.

Le Comité a pris note du rapport du Secrétariat et a félicité le Gouvernement lao de la création de la Maison du patrimoine au sein du Département de la Culture de l'administration provinciale, du Comité provincial pour la protection et le développement de Luang Prabang et du Comité national interministériel pour la protection des biens culturels, tout cela moins d'un an après l'inscription.

Le Comité en outre,

(a) a rappelé l'engagement du Gouvernement lao, par lettre de novembre 1995 du Ministre des Affaires Etrangères au Directeur général de l'UNESCO pour une adoption rapide de la loi sur la protection des biens culturels par l'Assemblée nationale ;

(b) a prié le Gouvernement lao d'organiser une réunion d'information pour présenter le Plan de sauvegarde et de développement de Luang Prabang à l'intention des donateurs, des institutions financières et des investisseurs, afin de s'assurer que les nombreux proj ets de construction et de développement de l'infrastructure ne compromettent pas la valeur de patrimoine mondial de la ville.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-96/CONF.201/07B
Thèmes : Conservation
Session : 20COM