jump to the content

Décisions du Comité

CONF 209 XVI.1-3

Date, lieu et ordre du jour provisoire de la vingt-quatrième session du Bureau du Comité du patrimoine mondial

XVI.1 Le Comité a décidé que la vingt-quatrième session ordinaire du Bureau se tiendrait au Siège de l'UNESCO à Paris, France, du 26 juin au 1er juillet 2000. Le Comité a adopté l'ordre du jour provisoire de la session (Annexe X), en incluant le point proposé par la Déléguée de la Grèce (formation du personnel).

XVI.2 Plusieurs Délégués ont noté que la suite de l'Assemblée générale devrait être incluse dans l'ordre du jour du Bureau et qu'on devrait laisser le temps nécessaire et porter suffisamment d'attention à la discussion de ce point. Le Délégué de la Hongrie a informé le Comité de la Résolution 40 de la trentième session de la Conférence générale traitant du projet de Programme de bourses sur le patrimoine mondial et a souhaité que cette question puisse être traitée par la prochaine session du Bureau. Ce point devrait être inclus dans l'ordre du jour du Bureau afin de préparer un rapport, qui devrait être soumis à la 160e session du Conseil exécutif. Le Rapporteur a demandé des clarifications pour savoir si cette résolution avait été adoptée par la séance plénière de la Conférence générale et si cela avait des implications financières.

XVI.3 Le Directeur du Centre a informé le Comité qu'en effet une telle proposition avait été soumise pour un montant de 200.000 dollars et que le programme de la Commission IV de la Conférence générale de l'UNESCO en avait pris note mais qu'aucune allocation budgétaire n'avait été octroyée. Etant donné qu'il existe déjà un certain nombre de programmes de bourses, le Centre étudiera la question et fera rapport à cet égard à la prochaine session du Bureau. Le Délégué de la Thaïlande a noté que ce programme n'avait bénéficié d'aucun financement et que le Comité ne devrait pas s'engager à ce stade mais devrait approfondir la question. Le Délégué de la Hongrie a noté que la résolution avait été adoptée en séance plénière de la Conférence générale et que le Secrétariat devait faire le travail de suivi et qu'à ce stade cela n'aurait pas d'implications financières. Il a également rappelé que cette proposition avait été présentée pour la première fois à la session de Kyoto et était incluse en Annexe II.4 du rapport. Le Délégué du Bénin a suggéré que le Comité donne mandat à son Président pour examiner cette question de manière approfondie avec le Secrétariat et décider si elle doit être étudiée par le Bureau comme un point de l'ordre du jour et qu'un document d'information soit éventuellement préparé sur le suivi de la Résolution de la Conférence générale. Cette proposition a été appuyée par le Président et approuvée par le Comité. Le Président a décidé de demander au Secrétariat de procéder à une revue de la situation et de faire rapport à la prochaine session du Bureau.

 

Thèmes : Administration
Session : 23COM