English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

33 COM 7B.35

Réserve de la cordillère de Talamanca - La Amistad / Parc national La Amistad (Costa Rica / Panama) (N 205 Bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant la décision 32 COM 7B.35, adoptée à sa 32e session (Québec, 2008),

3. Félicite l'Etat partie du Costa Rica pour ses efforts continus de gestion et son analyse systématique des défis pour la conservation du bien, prend acte de son rapport sur les mesures de suivi proposées au regard des précédentes décisions du Comité du patrimoine mondial, et le prie instamment de les mettre en oeuvre, à savoir :

a) Faire en sorte que les régimes d'occupation et d'utilisation des sols autorisées pour toutes les terres à l'intérieur des limites du bien soient clarifiés et communiqués aux parties prenantes concernées,

b) Formuler et mettre en oeuvre la stratégie pour le financement à long terme des gardiens du parc,

c) Renforcer la Commission nationale de gestion du Parc international de La Amistad et élargir son domaine de compétence, y compris en assurant la participation de la société civile,

d) Définir plus précisément le statut des industries extractives et autres projets de développement d'infrastructures susceptibles d'affecter le bien, pour renseigner la prise de décision afférente à la conservation du bien,

e) Réorienter les initiatives actuelles en matière de suivi de façon à pouvoir mieux tracer les informations sur les indicateurs de la valeur universelle exceptionnelle du bien,

f) Contrôler les changements d'occupation des sols à l'intérieur du bien afin d'identifier et de traiter les incursions,

g) Donner des informations sur l'analyse exhaustive de tous les projets de développement à l'intérieur du bien et la marche à suivre pour écarter la menace qui pèse sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

4. Note avec inquiétude que le rapport d'état de conservation pour l'État partie du Panama ne donne pas les éléments suffisants pour être considéré comme une réponse complète aux questions posées dans la décision 32 COM 7B.35 ;

5. Réitère sa demande à l'État partie du Panama de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2010, un rapport contenant l'intégralité des données techniques sur les progrès accomplis dans l'identification et la mise en oeuvre des mesures d'atténuation nécessaires à la préservation des couloirs de migration des espèces aquatiques affectées des rivières Changuinola et Bonyic, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session en 2010 ;

6. Réitère aussi sa demande aux États parties d'élaborer conjointement, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, à soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2010, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session en 2010 ;

7. Demande aux États parties du Costa Rica et du Panama de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport conjoint, décrivant en détail les progrès accomplis sur les points énoncés dans la décision 32 COM 7B.35 du Comité du patrimoine mondial, et, pour l'État partie du Costa Rica, sur les points 3a) à 3g) ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.