English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 7B.58

Le Caire historique (Egypte) (C 89)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.56, adoptée lors de sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Prend note de l'engagement de l'État partie à réviser le projet du «Cairo Financial Centre», afin d'atténuer son impact sur le paysage urbain de la Citadelle et demande qu'un projet alternatif soit adopté et remis dès que possible, au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS pour examen ;

4. Considère que les mesures suivantes devraient être prises en compte dans le projet alternatif, celles-ci constituant les conditions minimum requises afin que la valeur universelle exceptionnelle du bien ne soit pas mise en danger :

a) La hauteur du complexe immobilier devrait être encore réduite, et sa forme redessinée de façon à ce que le bâtiment s'élève progressivement du niveau de l'autoroute Salah Salem jusqu'à une hauteur d'approximativement 31 mètres dans la partie est du site (à 500 mètres de distance du mur de la Citadelle). Ainsi, cela réduirait l'impact visuel des nouveaux bâtiments sur la Citadelle ;

b) Le volume du complexe immobilier, semblable actuellement à une énorme masse de bâtiments de grande hauteur, devrait être divisé en plusieurs parties qui s'harmoniseraient mieux avec la forme urbaine et les volumes de la Citadelle ;

c) Les élévations des bâtiments, actuellement conçus comme des barres homogènes et continues de verre, devraient être revues afin de s'harmoniser avec les environs et de minimiser la gêne visuelle ;

5. Prie instamment l'État partie de mettre en oeuvre les principales recommandations du rapport du symposium de 2002, approuvé par le Comité du patrimoine mondial, en particulier de préparer un Plan complet d'urbanisme pour la conservation et le développement de la vieille ville, plan qui permettrait que la conservation des bâtiments historiques soit accompagnée de règles de développement appropriées ;

6. Demande à l'Etat partie d'inviter une mission de haut niveau dirigée par le Directeur du Centre du patrimoine mondial pour discuter de ces questions avec les autorités de l'Etat partie ;

7. Demande également à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport sur la mise en oeuvre des recommandations évoquées ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Égypte
Session : 32COM