jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7B.51

Île de Mozambique (Mozambique) (C 599)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.48, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Note l'avancement réalisé lors de la phase I d'un projet de réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastien, et l'achèvement de la restauration de la Casa Girassol ;

4. Exprime son inquiétude quant au fait qu'aucun progrès n'a été accompli en matière de plan de conservation et de gestion, mais prend acte qu'une demande d'aide pour finaliser le plan de gestion a été soumise au Programme Africa 2009 pour favoriser une meilleure compréhension des valeurs du patrimoine mondial ;

5. Exprime également sa vive inquiétude quant au fait qu'on ne note quasiment aucun progrès dans le traitement de la sérieuse dégradation des monuments historiques et des structures urbaines, ce qui menace la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

6. Prie instamment l'État partie de traiter la dégradation la plus sérieuse, et de mettre en place des actions palliatives à court terme, notamment un renforcement des capacités, en collaboration avec toutes les parties prenantes ;

7. Fait appelle à la communauté internationale, en collaboration avec l'UNESCO, pour soutenir la création de partenariats pour permettre une approche intégrée, en vue du développement durable du bien ;

8. Demande à l'Etat partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS, de développer un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle comprenant les conditions d'intégrité et d'authenticité, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009 ;

9. Demande également à l'État partie d'inviter une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / ICOMOS / ICCROM pour étudier l'état de conservation du bien et déterminer s'il est confronté à des périls prouvés ou potentiels, conformément au paragraphe 179 des Orientations ;

10. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport d'avancement sur la mise en oeuvre du Plan d'Action d'urgence et les mesures d'urgence engagées et sur l'élaboration d'un plan de conservation et de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session, en 2009, afin d'envisager, en l'absence de progrès substantiel, l'inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Mozambique
Session : 32COM