jump to the content

Décisions du Comité

28 COM 15A.16

Tipasa (Algérie)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Approuvant et félicitant l'Etat partie des mesures prises pour améliorer la protection du site et particulièrement de l’établissement d’un plan visant à reloger les familles qui vivent actuellement dans le périmètre du site, et des réparations effectuées sur la toiture des réserves,

2. Considérant toutefois qu'une action complémentaire est nécessaire pour assurer totalement la protection du bien,

3. Encourage fermement l'Etat partie à poursuivre ses efforts de protection de Tipasa, afin de permettre au Comité de considérer un possible retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, et à mettre en oeuvre les mesures restantes indiquées dans les recommandations faites par le Comité à sa 27e session et reprises dans la décision 27 COM 7A.17, et notamment :

a) la délimitation immédiate du périmètre officiel du bien du patrimoine mondial et de sa zone tampon, à partir des études archéologiques existantes, et la publication d’un Décret officiel temporaire gelant toutes les constructions à l’intérieur de ces limites,

b) la présentation d’un calendrier relatif au plan établi pour la réinstallation des quelque 100 familles qui vivent actuellement dans le périmètre du bien, en consultation avec elles et les autorités locales,

c) le renforcement des ressources humaines et financières de l’Inspection locale, en lui assurant un budget annuel d’exploitation (mis à part les frais de personnel et de fonctionnement) si possible équivalent à 50 000 dollars,

d) l’introduction de mesures urgentes de conservation préventive pour les mosaïques et autres structures non protégées, ainsi qu’un contrôle plus efficace des visiteurs,

e) l’adoption d’un texte juridique sur « la protection et la mise en valeur des sites archéologiques et de leurs zones tampons » et l’établissement d’un plan régissant la construction, l’urbanisme et l’occupation des sols pour le
site de Tipasa, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial,

f) la préparation, dans le cadre mentionné ci-dessus, d’un Plan de gestion pour le bien, également en consultation avec le Centre du patrimoine mondial,

4. Demande à l’Etat partie de présenter au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2005, un rapport sur les progrès réalisés dans la mise en oeuvre des recommandations ci-dessus, pour étude par le Comité à sa 29e session, en 2005 ;

5. Décide de maintenir le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Algérie
Biens : Tipasa
Session : 28COM