English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

31 COM 7B.121

Liverpool – Port marchand (Royaume-Uni) (C 1150)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2. Rappelant la décision 30 COM 7B.93, adoptée lors de sa 30e session (Vilnius, 2006),

3. Prend note des conclusions de la mission du Centre du patrimoine mondial/ICOMOS menée en octobre 2006, et plus particulièrement du fait que la valeur universelle exceptionnelle du bien n'est pas menacée malgré le fait que plusieurs problèmes d'intégrité visuelle et de gestion aient été évoqués, et notamment :
a) Gestion globale des nouveaux projets d’aménagement ;
b) Absence d'analyse et de description des caractéristiques du paysage urbain
associées à la valeur universelle exceptionnelle du bien et des perspectives
remarquables associées au bien et à sa zone tampon ;
c) Absence de règles établissant clairement la hauteur maximum des nouvelles
constructions, que ce soit aux alentours des zones du patrimoine mondial ou le long
des quais ;
d) Absence de prise de conscience par les promoteurs, les professionnels du bâtiment et le grand public du bien du patrimoine mondial, de sa valeur universelle
exceptionnelle et des exigences de la Convention du patrimoine mondial ;

4. Prend également note du rapport de l'État partie et de la référence qui y est faite au plan de gestion de 2004 et demande précisément à l'État partie :
a) d'établir clairement et de respecter les hauteurs prescrites,
b) de se conformer aux caractéristiques du paysage urbain, aux valeurs au sens large (densité de construction, schémas urbains, matériaux) et à l'esprit des lieux,
c) de communiquer à destination du grand public sur la notion de valeur universelle
exceptionnelle du bien et sur sa gestion ;

5. Regrette que les dossiers des nouveaux projets d’aménagements ne prennent pas en compte la valeur universelle exceptionnelle, l’intégrité et l’authenticité du bien, et demande à l’État partie d’en tenir totalement compte dans les futurs dossiers ;

6. Prend note en outre de la nécessité d'un approfondissement des définitions des conditions d'intégrité des biens culturels telles qu'indiquées au chapitre II E (Paragraphe 89, note de bas de page) des Orientations, et demande au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS de travailler conjointement à la rédaction du texte explicatif à insérer lors de la prochaine révision des Orientations ;

7. Accueille avec satisfaction l'offre du Royaume-Uni d'aider à l'élaboration de la
recommandation de l'UNESCO sur la conservation du paysage historique urbain, avec une analyse d'un cas d'étude ;

8. Demande également à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2008, un rapport sur les progrès réalisés en matière de contrôle plus strict de la planification, de l'élaboration d'une série de documents de planification complémentaires et d’un calendrier de mise en oeuvre des travaux, pour examen par le Comité à sa 32e session, en 2008.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-07/31.COM/7B
Thèmes : Conservation
Session : 31COM