English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

28 COM 14B.30

Propositions d'inscription de biens culturels sur la Liste du patrimoine mondial (Palais impériaux des dynasties Ming et Qing à Beijing et à Shenyang)

Le Comité du patrimoine mondial,


1. Notant l’accord de l’Etat partie pour une modification du nom initial,


2. Approuve l’extension du Palais impérial des dynasties Ming et Qing, Chine, pour inclure le palais impérial de la dynastie Qing à Shenyang selon les critères culturels actuels (iii) et (iv). Le nom du bien étendu devient : Palais
impériaux des dynasties Ming et Qing à Beijing et à Shenyang.


Critère (iii) : Les Palais impériaux représentent un témoignage extraordinaire de la civilisation chinoise au temps des dynasties Ming et Qing, étant des ensembles
remarquables de paysages, d’architecture, de mobilier, d’objets d’art, et présentant des témoignages exceptionnels des traditions et des coutumes
vivantes du chamanisme pratiqué par les Mandchous depuis des siècles.


Critère (iv) : Les Palais impériaux sont à l’évidence des exemples exceptionnels d’architecture palatiale chinoise. Ils illustrent la grandeur de l’institution impériale depuis la dynastie Qing jusqu’aux dynasties Ming et Yuan, ainsi que les traditions Mandchoues, et témoignent de l’évolution de
l’architecture aux XVIIe et XVIIIe siècles.


3. Inscrit les Palais impériaux des dynasties Ming et Qing à Beijing et à Shenyang, Chine, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères culturels (i) et (ii) en plus des critères culturels existants (iii) et (iv) :


Critère (i) : Les Palais impériaux représentent un chef-d’oeuvre du développement de l’architecture des palais impériaux en Chine.


Critère (ii) : L’architecture des Palais impériaux, particulièrement à Shenyang, témoigne d’un échange d’influences considérable entre l’architecture traditionnelle et l’architecture des palais chinois aux XVIIe et XVIIIe siècles.


4. Reconnaissant les efforts déjà déployés par les autorités pour gérer l’ensemble palatial et pour régler certains des problèmes dans les environs,


5. Recommande à l’Etat partie d’accorder une attention particulière à la planification préventive des risques, à une présentation appropriée du Palais de Shenyang et à des programmes de contrôle des flux touristiques. Un contrôle
rigoureux est recommandé sur l’occupation du territoire dans la zone tampon afin d’éviter tout empiètement supplémentaire dans l’environnement du bien.


6. Demande à l’Etat partie de fournir des informations additionnelles, incluant un plan indiquant les zones centrale et tampon du Palais impérial des dynasties
Ming et Qing, bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1987, d’ici le 1er février 2005.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Point focal : APA
Etats Parties : Chine
Session : 28COM