jump to the content

Décisions du Comité

30 COM 8B.58

Propositions d'inscription de biens culturels sur la Liste du patrimoine mondial (Paysage d'agaves et anciennes installations industrielles de Tequila)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-06/30.COM/8B et WHC-06/30.COM/INF.8B.1,

2. Inscrit le Paysage d'agaves et anciennes installations industrielles de Tequila,  Mexique, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères (ii), (iv), (v) et (vi) :

Critère (ii) : La culture de l'agave et sa distillation ont façonné un paysage caractéristique, où de belles haciendas et distilleries illustrent la fusion des traditions préhispaniques de fermentation du jus de mescal et des processus européens de distillation, et celles des technologies locales et importées depuis l'Europe et l'Amérique ;

Critère (iv) : L'ensemble des haciendas et des distilleries, qui, dans de nombreux cas, possèdent toujours leurs équipements, reflète l'essor de la distillation de la tequila ces deux cent cinquante dernières années ; elles constituent un exemple exceptionnel d'ensembles architecturaux caractéristiques, illustrant la fusion de technologies et de cultures.

Critère (v) : Le paysage d'agaves illustre le lien pérenne entre l'ancienne culture mésoaméricaine de l'agave et le présent, ainsi que l'évolution des procédés de culture depuis le XVIIe siècle, époque où de grandes plantations furent créées et où les distilleries commencèrent la production de tequila. Globalement, le paysage des champs, des distilleries, des haciendas et des villes est un exemple exceptionnel de peuplement humain et d'occupation des sols traditionnels, représentatifs de la culture propre à Tequila.

Critère (vi) : Le paysage de Tequila a inspiré des oeuvres littéraires, le cinéma, la musique, l'art et la danse, célébrant tous le lien entre le Mexique et la tequila, et ainsi son lieu d'origine, Jalisco. Le paysage de Tequila est donc étroitement associé à des perceptions de valeurs culturelles et ce bien au-delà de ses frontières.

3. Demande à l'État partie de renforcer les objectifs qui permettraient d'améliorer l'intégrité du bien ;

4. Suggère que l'implication de toutes les parties prenantes se fasse dans l'intérêt des communautés locales, et notamment des paysans, par le biais des processus traditionnels qui ont façonné le paysage.

5. Félicite l'Etat partie pour la documentation concernant la collection de distilleries et la mise en place de plans pour leur conservation in situ ;

6. Recommande que l'État partie définisse des zones tampon afin de protéger le bien contre tout développement en-dehors de ses délimitations immédiates ;

7. Recommande qu'une attention plus importante soit accordée à l'interaction entre la nature et la culture dans le plan de gestion et le suivi du bien.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Mexique
Session : 30COM