jump to the content

Décisions du Comité

28 COM 14B.5

Propositions d'inscription de biens naturels sur la Liste du patrimoine mondial (Forêts tropicales ombrophiles de Sumatra)

Le Comité du patrimoine mondial,


1. Inscrit le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra, Indonésie, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères naturels (ii), (iii) et (iv) :


Critère (ii) : Le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra représente les blocs forestiers les plus importants de l’île de Sumatra pour la conservation de la diversité biologique des forêts de montagne et des forêts de plaine. Cette île qui possédait autrefois de vastes forêts tropicales ombrophiles a vu celles-ci réduites, en l’espace de 50 ans seulement, à des vestiges isolés, y
compris ceux qui sont à l’intérieur des trois sites proposés. L’Écosystème Leuser, y compris le Parc national de Gunung Leuser qui fait l’objet de la proposition, est de loin le plus grand et le plus important vestige forestier de Sumatra. Les trois sites proposés auraient sans aucun doute été d’importants refuges climatiques pour les espèces au cours de l’évolution et sont aujourd’hui devenus des refuges d’importance critique pour les processus futurs de l’évolution.


Critère (iii) : Les parcs qui constituent le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra se trouvent sur la dorsale principale des montagnes de Bukit Barisan que l’on appelle les «Andes de Sumatra». Des paysages pittoresques et exceptionnels abondent à toutes les échelles. Les montagnes de chacun des sites sont une toile de fond remarquable pour les plaines habitées et
développées de Sumatra. L’association de la beauté spectaculaire du lac Gunung Tujuh (le plus haut lac d’Asie du Sud-Est), de la splendeur du volcan géant du mont Kerinci, de nombreux petits lacs volcaniques, côtiers et
glaciaires dans un décor de forêt naturelle, de fumerolles qui crachent leur fumée dans les forêts de montagne et de cascades et réseaux de grottes nombreux dans des paysages de forêts ombrophiles luxuriantes met en valeur
la beauté exceptionnelle du Patrimoine des forêts  tropicales ombrophiles de Sumatra.


Critère (iv) : Les trois parcs qui constituent le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra possèdent des habitats très divers et une diversité biologique exceptionnelle. Ensemble, les trois sites possèdent plus de 50% de la diversité végétale totale de Sumatra. On a recensé au moins 92 espèces endémiques locales dans le Parc national de Gunung Leuser. La proposition fait état de populations de la plus grande fleur du monde (Rafflesia arnoldi) et de la plus haute fleur du monde (Amorphophallus titanium). Les forêts reliques des basses terres des sites proposés sont très importantes pour la conservation de la biodiversité végétale et animale des forêts de plaine d’Asie du Sud-Est en disparition rapide. De même, les forêts de montagne, bien qu’elles soient
moins menacées, sont très importantes pour la conservation de la végétation de montagne distinctive du bien.


2. Encourage l’Etat partie à considérer l’extension du bien du patrimoine mondial afin d’inclure d’autres territoires protégés de l’Écosystème Leuser entourant le Parc national de Gunung Leuser, notamment la Réserve de faune sauvage de Singkil Barat, les contreforts et les basses terres de Langsa, les plateaux d’Aceh et les basses terres de Tapaktuan ;


3. Demande à l’Etat partie de présenter des cartes topographiques détaillées indiquant clairement les limites de chaque site d’ici le 1er février 2005 ;


4. Notant l’urgence des menaces avérées qui pèsent sur le site,


5. Demande à l’Etat partie de présenter un Rapport sur l’état de conservation et un plan d’action d’urgence d’ici le 1er février 2005, centrés sur :


   a) les sérieuses menaces que représentent pour le site proposé l’abattage illégal d’arbres et l’empiétement agricole ;
   b) une étude urgente du projet routier de Ladia Galaska, et notamment de ses sérieux impacts éventuels à la fois sur le Parc national de Gunung Leuser proposé pour inscription sur l’Ecosystème de Leuser environnant ;
   c) la nécessité d’assurer une assistance internationale (notamment pour le renforcement des capacités) afin de mieux protéger et gérer les sites proposés pour inscription, en accordant la plus haute priorité au Parc national de Bukit Barisan Selatan. Une assistance est également requise pour remplacer les nombreuses installations d’accueil des visiteurs et l’infrastructure en mauvais
état et pour développer l’écotourisme et la stratégie de gestion des visiteurs dans le Parc national de Bukit Barisan Selatan ;
   d) la protection du « chaînon manquant » dans l’habitat d’importance critique de la rivière Merangin, entre les principaux blocs est et ouest du Parc national de
Kerinci Seblat ;


afin de permettre à la 29e session du Comité du  patrimoine mondial en 2005 d’étudier s’il convient d’envoyer une mission de suivi sur le site et la possibilité
d’inclure le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril, conformément aux dispositions des paragraphes 86-93 des Orientations (2002);

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Session : 28COM