jump to the content

Décisions du Comité

CONF 202 21A.2

Sites du patrimoine mondial de la République démocratique du Congo (RDC)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Regrette l'étendue des dégâts causés par l'éruption volcanique de janvier 2002 et demande au Directeur général de transmettre ses condoléances aux habitants de Goma et de manifester sa solidarité avec eux par l'intermédiaire des autorités compétentes des Nations Unies et autres voies ;

2. Demande au Directeur général de consulter les autorités des Nations Unies et les autres partenaires compétents pour mettre en place des systèmes d'évaluation des risques et de prévention des catastrophes naturelles afin d'épargner des vies humaines et de minimiser les dégâts matériels dans le cas de futures éruptions volcaniques ;

3. Note les efforts du projet UNESCO/RDC/Fonds des Nations Unies (UNF) pour étayer la conservation des cinq sites du patrimoine mondial de la RDC et demande qu'un un rapport d'avancement détaillé soit présenté pour examen par le Comité à sa 27e session du Comité en juin/juillet 2003 ;

4. Prend note du fait que l'état de conservation des Parcs nationaux de la Garamba, de Kahuzi Biega, de la Salonga et de la Réserve de faune à okapis demeure inchangé au regard des conditions relevées à la 25e session du Comité ;

5. Se déclare vivement préoccupé par les empiètements et les établissements illégaux à Kiolirwe et Kararuma dans le Parc des Virunga, dont certains sont attribués aux populations venues du Rwanda, et demande au Centre de trouver d'urgence les voies et moyens d'alerter les autorités de Goma et du Rwanda de la nécessité de respecter pleinement l'intégrité du Parc national des Virunga ;

6. Lance un appel pour que des initiatives diplomatiques soient prises de toute urgence à un haut niveau pour contrôler les empiètements et les établissements illégaux qui menacent le Parc national des Virunga et veiller à ce que toutes les autorités de l'est de la RDC et du Rwanda respectent la valeur internationale et la neutralité des sites du patrimoine mondial et aident les personnels des sites et autres responsables de la conservation à bien protéger ces sites ;

7. Se félicite de la prochaine visite du Directeur général en RDC, au Rwanda et en Ouganda au début de 2003 et lui demande de prendre toutes les mesures possibles en vue de promouvoir la coopération transfrontalière entre la RDC, le Rwanda et l'Ouganda pour la conservation des sites du patrimoine mondial de la Région des grands lacs d'Afrique ;

8. Recommande au Centre d'axer ses efforts sur le renforcement de la protection dans les zones situées à l'intérieur et autour des sites du patrimoine mondial de la RDC où la situation revient à la normale à mesure que s'affirment les efforts des Nations Unies en faveur de la construction de la paix à l'intérieur du pays ;

9. Invite son Président et le Directeur général à prendre toutes les autres mesures diplomatiques possibles, à savoir écrire au Secrétaire général des Nations Unies, aux chefs d'Etat et aux personnalités importantes des autres Etats parties concernés, etc., pour instaurer une solidarité internationale afin de promouvoir la paix et les autres conditions nécessaires à la bonne conservation du patrimoine mondial dans l'est de la RDC ;

10. Maintient les cinq Parcs nationaux des Virunga, de la Garamba, de Kahuzi Biega, de la Salonga et la Réserve de faune à okapis sur la Liste du patrimoine mondial en péril.