English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 201 XII.14-18

Parc national de Pirin (Bulgarie)

XII.14            A la demande de la 25e session du Comité du patrimoine mondial et de son Bureau, une mission commune de suivi UNESCO/UICN a été effectuée sur le site du 11 au 16 février 2002. Le Bureau a noté que le rapport complet de la mission est en cours de finalisation et qu’il sera présenté au Comité à sa 26e session.

XII.15            Le Bureau a noté les différentes recommandations et conclusions de la mission préliminaire, à savoir que les menaces potentielles qui pèsent sur le site sont antérieures au projet d’aménagement, qu’il n’y avait pas de carte de délimitation ni de plan de gestion au moment de la proposition d’inscription et de l’aménagement du domaine skiable à l’intérieur du site. Le nouveau projet de développement à l’intérieur du site altérerait 29,71 ha de forêt sur un domaine de 816,46 ha. D’autre part, le Bureau a relevé qu’un projet d’installation d’un téléphérique utilisable en toutes saisons a été proposé. La mission a noté que le fait d’autoriser ce type d’aménagements crée un précédent pour de nouveaux projets de développement du domaine skiable et provoque une érosion continuelle du site. Des mesures correctives seraient requises, notamment en ce qui concerne l’efficacité des contrôles de gestion et le reboisement. Le Bureau a constaté par ailleurs des retards dans l’achèvement du plan de gestion, ainsi que la nécessité de préparer un « plan transitoire » pour orienter le développement et la gestion du site.

XII.16            La mission a recommandé que l’Etat partie prenne un certain nombre de mesures, à savoir qu’il donne des éclaircissements et des informations récentes sur le projet approuvé, un avis de conclusion de tous les appels, des cartes indiquant les limites précises du site de Pirin (1983), le domaine skiable existant et les zones qu’il est prévu d’aménager, la mise à point et l’adoption d’un plan de gestion « transitoire » couvrant les objectifs de gestion, la réglementation relative au développement, les besoins en personnel, les usages des visiteurs, la présentation et la création d’un organe consultatif scientifique pour le site de Pirin. Le Bureau a noté que l’Etat partie a déjà fourni des informations détaillées datées du 29 mars 2002, entre autres une carte, un rapport intermédiaire sur le statut du plan de gestion et l’extension du site, qui seront examinés par l’UICN et le Centre. Le Bureau a noté le caractère positif de cette mesure, la mission ayant recommandé qu’au cas où elle n’était pas adoptée, le Comité pourrait envisager d’inscrire le site de Pirin sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

XII.17            L’UICN a noté que les nouveaux projets d’aménagement du domaine skiable n’ont pas été autorisés sur les autres sites depuis leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial. L’UICN s’est félicitée de ce que l’Etat partie l’ait assurée qu’aucun nouvel aménagement du domaine skiable ne serait approuvé à l’intérieur du site.

XII.18            Le Bureau a adopté la recommandation suivante pour action par la 26e session du Comité :

« Le Comité note les conclusions du rapport de la mission UNESCO-UICN sur le site et le nombre de menaces réelles et potentielles sur les valeurs et l’intégrité du lieu, à savoir les questions de délimitation, l’absence de plan de gestion et le nouveau projet d’aménagement du domaine skiable qui altérerait la forêt. Le Comité engage vivement l’Etat partie à mettre en œuvre les recommandations de la mission et à prendre des mesures correctives pour assurer la protection des valeurs de ce site du patrimoine mondial. Ces mesures devraient comprendre : l’instauration de contrôles de gestion efficaces, le reboisement des zones affectées, la création d’un organe consultatif scientifique et la présentation d’un plan de gestion transitoire dans l’attente du plan de gestion qui devrait être finalisé d’urgence. Le Comité se félicite de la réponse immédiate de l’Etat partie à quelques-uns des points soulevés par la mission et invite les autorités à adresser une demande d’assistance internationale comme cela est indiqué dans le rapport de mission. Le Comité a pris connaissance du soutien apporté par l’Etat partie de la Suisse à la préparation du Plan de gestion pour la conservation de la biodiversité du Parc national de Pirin, site du patrimoine mondial.  Le Comité pourrait souhaiter examiner les matériels complémentaires susceptibles d’être mis à disposition lors de sa 26e session et décider si les menaces potentielles décrites dans le paragraphe 83 (ii a, b, d) des Orientations s’appliquent à ce cas précis.»

Thèmes : Conservation
Etats Parties : Bulgarie
Session : 26BUR