English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

29 COM 9

Evaluation des conclusions et récommandations de la réunion spéciale d'experts (Kazan, Fédération de Russie, 6-9 Avril 2005) établie par la décision 28 COM 13.1

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-05/29.COM/9, WHC-05/29.COM/INF.9A et WHC-05/29.COM/INF.9B,

2. Rappelant les décisions 28 COM. 13.1 et 7 EXT.COM 4B.2 , respectivement adoptées à sa 28e session (Suzhou, 2004) et sa 7e session extraordinaire (UNESCO, 2004), qui demandaient au Centre du patrimoine mondial d'organiser une réunion spéciale d'experts de toutes les régions sur la notion de valeur universelle exceptionnelle, et qui demandaient aux participants à la réunion de faire des propositions spécifiques permettant de mieux identifier les biens naturels, culturels et mixtes de valeur universelle exceptionnelle potentielle, afin de permettre aux Etats parties moins représentés et non représentés d'améliorer la qualité - et par conséquent le taux de réussite - des propositions d'inscription de biens sur la Liste du patrimoine mondial, et pour permettre aux Etats parties d'identifier des sources de financement adéquates pour la conservation durable des biens ainsi inscrits ;

3. Remercie la Fédération de Russie et, en particulier, les autorités de la ville de Kazan d'avoir généreusement accueilli la réunion d'experts qui s'est déroulée du 6 au 9 avril 2005 ;

4. Remercie également les experts qui ont apporté leur active contribution à la réunion ;

5. Prend note des recommandations formulées par la réunion d'experts, figurant à l'annexe I du document WHC-05/29.COM/9 ;

6. Demande au Directeur du Centre du patrimoine mondial de commencer à appliquer les paragraphes 11 à 25 des recommandations susmentionnées, en faisant le meilleur usage des ressources du programme ordinaire de l'UNESCO, des ressources extrabudgétaires et des montants spécifiques approuvés sur le Fonds du patrimoine mondial par la décision 20 COM 16, et tenant compte en particulier de :

a) la nécessité de tirer des références ou des omissions évidentes concernant les valeurs des peuples autochtones, dans la mesure où elles sont associées au patrimoine mondial ; et

b) l'intérêt d'établir un degré de priorité en ce qui concerne la conservation durable et la participation de toutes les parties prenantes à la gestion des biens du patrimoine mondial ;

7. Décide d'étudier plus avant la notion de valeur universelle exceptionnelle à partir de sa 30e session (Vilnius, 2006), en s'inspirant des paragraphes 6 à 10 des recommandations.

Thèmes : Credibilité de la Liste du patrimoine mondial
Session : 29COM