jump to the content

Décisions du Comité

37 COM 7B.80

Kizhi Pogost (Fédération de Russie) (C 544)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B.Add,

2.  Rappelant la décision 36 COM 7B.83 , adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Note les progrès accomplis par l’État partie en matière de conservation et de protection de l’église de la Transfiguration et de l’église de l’Intercession et prie instamment l’État partie de soutenir ces efforts en temps voulu et d’assurer les ressources nécessaires pour garantir qu’aucune autre perte de tissu et de caractéristiques conceptuelles, qui pourrait constituer une menace pour le bien, ne se produise ;

4.  Prend note des mesures que l’État partie prend pour élaborer des dispositions juridiques concernant la protection des biens culturels du patrimoine mondial ;

5.  Prend également note des recommandations émises en avril 2013 par la mission de suivi réactif s’étant rendue sur le bien et prie aussi instamment l’État partie de mettre en œuvre ces recommandations, en particulier, de :

a)  réviser le plan de gestion pour assurer que la conservation et la protection des attributs qui expriment la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien orientent la prise de décision ; le plan de gestion révisé doit inclure des règlements concernant l’occupation des sols et les nouveaux aménagements, des dispositions pour la gestion du paysage agricole, une stratégie de tourisme durable, des mesures de préparation aux risques et des mesures pour le suivi de l’état des ressources archéologiques,

b)  arrêter tous les nouveaux aménagements proposés dans la zone tampon et l’environnement du bien, y compris les installations pour les visiteurs et l’administration, jusqu’à ce que le plan de gestion ait été révisé et que les évaluations de l’impact sur l’environnement  et le patrimoine aient été réalisées pour prendre en compte les impacts attendus et la compatibilité des aménagements avec la VUE du bien,

c)  améliorer la mise en œuvre de la protection contre les incendies et les plans de sécurité pour parvenir à un meilleur niveau de protection et de qualité de l’environnement du bien,

d)  finaliser l’élaboration des lignes directrices pour les projets de restauration qui concernent des travaux de conservation sur les principaux attributs du bien ;

6.  Demande , conformément au paragraphe 172 des Orientations , à l’État partie de soumettre la proposition de projet, les spécifications techniques et les évaluations de l’impact sur l’environnement et sur le patrimoine, concernant le Bureau et le Centre public du musée de Kizhi et tout autre projet d’aménagement prévu, pour examen par le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives préalablement à tout engagement de mise en œuvre ;

7.  Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives le projet de plan de gestion en trois exemplaires imprimés sur papier et en version électronique ;

8.  Demande en outre à l’État partie d’inviter une mission consultative au début de l’année 2014 pour évaluer les progrès accomplis en matière de travaux de restauration et de mise en œuvre de ce qui précède ;

9.  Demande par ailleurs à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 , un rapport mis à jour sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e   session en 2014. 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation, Valeur universelle exceptionnelle
Etats Parties : Fédération de Russie
Biens : Kizhi Pogost
Session : 37COM