jump to the content

Décisions du Comité

37 COM 7B.40

Vieille ville de Lamu (Kenya) (C 1055)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B.Add,

2.  Rappelant la décision 36 COM 7B.43, adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Prend note de la documentation soumise par l’État partie sur le corridor de transport Port de Lamu – Sud-Soudan – Ethiopie (LAPSSET) et le projet d’aménagement du nouveau port de Lamu et de Metropolis et, aussi, du plan de gestion du bien ;

4.  Réitère sa vive préoccupation quant à l’impact potentiellement négatif du corridor LAPSSET et du projet d’aménagement du nouveau port de Lamu et de Metropolis sur la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien ;

5.  Demande à l’État partie de réaliser d’urgence une évaluation de l’impact sur le patrimoine (EIP) complète, qui soit centrée sur les impacts potentiels sur la VUE du bien suivant le Guide de l’ICOMOS, couvrant non seulement les trois premiers postes d’accostage du port Lamu, mais toute l’étendue du projet ; l’EIP doit être axée non seulement sur d’éventuels impacts sur le patrimoine bâti et l’environnement naturel du bien, mais aussi sur les impacts sociaux, culturels et religieux  sur le bien, son paysage alentour et son environnement ;

6.  Demande également l’État partie d’arrêter les travaux sur le corridor LAPSSET et le projet d’aménagement du nouveau port de Lamu et de Metropolis jusqu’à ce que l’HIA ait été réalisée et que ses résultats aient été discutés par le Comité du patrimoine mondial ;

7.  Demande en outre à l’État partie qu’un chapitre sur les problèmes de gestion, spécialement liés au corridor LAPSSET et au projet d’aménagement du nouveau port de Lamu et de Metropolis, soit rédigé et intégré dans le plan de gestion ;

8.  Réitère sa demande de sa 34e (Brasilia, 2010), sa 35e (UNESCO, 2011) et sa 36e (Saint-Pétersbourg, 2012) sessions à l’État partie de fournir des cartes montrant clairement les limites du bien et de sa zone tampon ;

9.  Demande par ailleurs à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 , un rapport sur l’état de conservation du bien mis à jour et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Kenya
Session : 37COM