jump to the content

Décisions du Comité

36 COM 7B.103

Site archéologique de Panamá Viejo et district historique de Panamá (Panamá) (C 790bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B.Add,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.130, adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Réaffirme sa vive préoccupation quant à l’état de conservation du bien, en particulier en ce qui concerne les problèmes non traités y compris l’efficacité du système de gestion, le risque d’effondrement de bâtiments historiques dans le centre historique et les impacts potentiels liés au projet de la Cinta Costera ;

4.   Rappelle également le rapport fourni par la mission de suivi réactif d’octobre 2010, et note que les problèmes critiques n’ont pas été traités de manière substantielle et intégrale, et que certaines recommandations ont été écartées ;

5.   Note également que les actions demandées par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session sur des améliorations juridiques et des problèmes de gestion sont encore dans la phase de planification et demande à l’État partie d’entreprendre d’urgence la mise en œuvre des actions suivantes :

a)  réviser le projet de loi de manière à renforcer le rôle des institutions responsables de la protection du patrimoine mondial dans le processus de prise de décisions pour toute intervention sur le bien du patrimoine mondial,

b)  soumettre officiellement une politique globale et fondée sur la loi pour la protection du bien et la zone tampon, y compris la zone maritime et l’application associée de leurs mesures réglementaires,  

c)  améliorer la coordination sur le processus de prise de décisions entre le Directorat du patrimoine culturel et le Patronato de Panamá Viejo pour garantir les mesures appropriées à la préservation des deux composants du bien,

d)  soumettre trois exemplaires en version imprimée et électronique du plan de gestion actualisé ;

6.   Salue le fait que les travaux du viaduc n’aient pas encore commencé, conformément à la décision prise par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session ; 

7.   Note en outre que l’État partie ne s’est pas conformé entièrement aux demandes exprimées par le Comité dans sa décision 35 COM 7B.130 et considère que le projet de viaduc maritime de la Cinta Costera III doit faire l’objet d’une étude d’impact sur la valeur universelle exceptionnelle en vertu des critères actuellement inscrits ;

8.   Demande également à l’État partie de soumettre une version actualisée du plan de gestion selon les conditions prescrites par le Comité dans sa décision 35 COM 7B.130, ainsi qu’une stratégie globale de circulation des transports urbains, y compris des alternatives possibles pour le projet Cinta Costera III ;

9.   Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013. 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Panama
Session : 36COM