jump to the content

Décisions du Comité

36 COM 7B.100

Site maya de Copán (Honduras) (C 129)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.126, adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Prend note qu’en l’absence d’impact direct prévu de la construction de l’aéroport de Rio Amarillo sur la valeur universelle exceptionnelle du bien, et demande à l’État partie, au cas où la décision était prise d’entreprendre la construction, d’actualiser l’évaluation d’impact environnemental et d’entreprendre une évaluation d’impact patrimonial afin d’identifier des mesures d’atténuation ;

4.   Prend acte des informations remises par l’État partie sur la mise en place de mesures de conservation du bien et réitère sa demande afin que soit élaborée pleinement une stratégie de conservation des tunnels et que soient définies des orientations de conservation pour les interventions sur le territoire du bien ;

5.   Demande également à l’État partie de finaliser la mise à jour du plan de gestion du bien, y compris des dispositions relatives à la gestion des risques et à l’utilisation publique sur la base d’une étude de la capacité d’accueil du bien, et une fois ces documents finalisés, de remettre trois exemplaires, imprimés et électroniques, du projet de plan de gestion modifié pour examen par le Centre du patrimoine mondial et les Organisations Consultatives ;

6.   Demande en outre à l’État partie d’actualiser, d’approuver et de faire appliquer les mesures réglementaires destinées à la gestion des différentes zones inscrites au plan et de travailler en collaboration avec le Gouvernement local afin de garantir la protection du bien contre les pressions exercées par l’aménagement urbain ;

7.   Prie instamment l’État partie d’intégrer la version actualisée du plan de gestion au sein des instruments de planification locale et régionale afin de développer une planification territoriale cohérente et une stratégie de gestion du bien intégrant une vision régionale ;

8.   Demande par ailleurs à l’État partie de remettre, conformément au paragraphe 172 des Orientations, les résultats de l’évaluation du prototype d’abri de protection de l’escalier hiéroglyphique ainsi que les spécificités techniques du projet final, pour examen avant son installation ;

9.   Demande enfin à l’État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus évoqués, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Honduras
Session : 36COM