English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.93

Liverpool – Port marchand (Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord) (C 1150)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B.Add,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.118, adoptée lors de sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Reconnaît les informations fournies par l’État partie concernant l’état de conservation du bien et accueille favorablement les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations de la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS de 2006 ;

4.   Note les résultats de la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS de novembre 2011, y compris l’évaluation des états du bien actuels, et encourage l’État partie à mettre en œuvre ses recommandations ;

5.   Note également que le conseil municipal de Liverpool est disposé à accorder son consentement à la demande soumise par le promoteur et exprime ses graves préoccupations quant à la menace potentielle que l’aménagement proposé des bassins de Liverpool fait peser sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

6.   Prie instamment l’État partie de réexaminer l’aménagement proposé afin de garantir que la cohérence architecturale et urbanistique et les conditions d’authenticité et d’intégrité du bien sont conservées ;

7.   Considère que l’aménagement proposé comme Liverpool Waters constitue un danger potentiel pour le bien du patrimoine mondial et, en conséquence, décide d’inscrire Liverpool – Port marchand (Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord) sur la Liste du patrimoine mondial en péril, avec la possibilité du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial, si le projet actuel devait être approuvé et mis en œuvre ;

8.   Demande à l’État partie d’élaborer, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, une proposition sur l’état de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril et un ensemble de mesures correctives, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013 ;

9.   Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport sur l’état de conservation du bien et les mesures prises pour mettre en œuvre les recommandations ci-dessus mentionnées pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B.Add
Thèmes : Credibilité de la Liste du patrimoine mondial, Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Session : 36COM