English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.84

Centre historique de la ville de Yaroslavl (Fédération de Russie) (C 1170)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B.Add,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.103, adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Exprime son inquiétude face à l’impact d’un nombre considérable de projets réalisés ces dernières années dans le bien et sa zone tampon sur la silhouette urbaine globale et sur la relation harmonieuse des bâtiments du XVIe au XVIIIe siècle dans leur environnement urbain planifié ;

4.   Note l’impact extrêmement négatif de la reconstruction de la Cathédrale de l’Assomption sur le panorama horizontal du bien et considère que l’ajout d’une haute tour de clocher pourrait endommager irréversiblement le panorama de la ville ;

5.   Note également que certains projets ont été stoppés et considère que ceux-ci ont besoin d’une refonte majeure pour être acceptables ;

6.   Note en outre que des insuffisances dans le dispositif actuel de protection et de gestion et la facilité apparente avec laquelle les contraintes d’urbanisme sont contournées ont contribué à l’évolution négative du bien ;

7.   Prie instamment l’État partie d’établir un système de gestion approprié du bien afin de traiter les permis de construire de manière claire et transparente, d’assurer une coordination effective entre les autorités concernées et les parties prenantes et d’améliorer le suivi ainsi que d’envisager la nomination d’un Directeur du bien ;

8.   Demande à l’État partie de finaliser le Plan directeur de la ville, étayé par une compréhension claire des attributs de la valeurs universelle exceptionnelle, de garantir que les réglementations de la zone respectent les attributs de la valeur universelle exceptionnelle du point de vue des caractéristiques du tissu urbain, son échelle et sa silhouette affirmée et d’élaborer un plan de circulation urbaine afin de réduire la circulation automobile à l’intérieur du bien ;

9.   Demande également à l’État partie de produire un plan de gestion du bien et une stratégie de conservation qui puisse éclairer les décisions en matière de projets de reconstruction et de redéveloppement ;

10. Demande en outre que l’État partie réglemente la zone tampon par la loi fédérale ;

11. Demande par ailleurs à l’État partie de développer des orientations pour la planification et la conception de nouvelles constructions, de réglementer l’échelle, les masses et les matériaux afin d’assurer la compatibilité avec les attributs qui soutiennent la valeur universelle exceptionnelle du bien et réitère sa demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations, la documentation de tous les grands projets en cours ou envisagés, ainsi que l’évaluation de l’impact sur le patrimoine, conformément au Guide de l’ICOMOS, pour examen et commentaire préalablement à leur approbation ;

12. Demande enfin à l’État partie de s’assurer que les projets de construction sont étayés par des recherches et documents archéologiques adéquats ;

13.  Recommande fortement que l’État partie élabore une loi nationale pour tous les biens culturels inscrits au patrimoine mondial de la Fédération de Russie afin de garantir qu’ils respectent les obligations des États parties à la Convention ;

14.  Demande de plus à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial d’ici le 1er février 2013 un rapport sur l’état de conservation du bien qui traite des points mentionné ci-dessus pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Fédération de Russie
Session : 36COM