jump to the content

Décisions du Comité

36 COM 7B.58

Villages antiques du Nord de la Syrie (République arabe syrienne) (C 1348)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B,

2.   Rappelant la décision 35 COM 8B.23, adoptée lors de sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Exprime sa très vive préoccupation envers la situation actuelle du pays, les pertes humaines et les risques potentiels encourus par le bien ;

4.   Prend note du rapport envoyé par l’État partie et des circonstances qui ralentissent la mise en œuvre des réponses aux recommandations du Comité du patrimoine mondial ;

5.   Maintient l’essentiel de ses recommandations antérieures et demande à l’État partie de :

a)  poursuivre et approfondir la politique de protection et de conservation des paysages culturels, notamment par la révision de la Loi sur les antiquités,

b)  renforcer le nombre de gardes pour les parcs les moins bien dotés ou les plus exposés à des actions illégales,

c)  confirmer que le parc n°1 (sanctuaire dédié à Saint Siméon) n’est pas affecté par un projet de ligne électrique à haute tension,

d)  confirmer que l’intégrité visuelle du parc n°5 (Jebel Zawiyé) n’est pas compromise par des projets de grandes carrières et/ou d’industries,

e)  achever dans les meilleurs délais le cadastre de chacun des parcs, sous le contrôle de la Direction générale des antiquités et des musées (DGAM),

f)   maintenir, durant la période transitoire de la gestion, les prérogatives de la DGAM dans le contrôle de la préservation et de la conservation du bien,

g)  accorder à la Maison du patrimoine et aux centres de gestion des parcs des ressources humaines et des moyens matériels en rapport avec les nouvelles missions de protection, de conservation et de développement économique et touristique du bien prévus par le Plan de gestion,

h)  compléter le Plan de gestion et le Plan d’action par une planification des actions jugées conformes à la conservation et à l’expression de la valeur universelle exceptionnelle du bien, ainsi que d’un calendrier de mise en œuvre,

i)    préciser les indicateurs de suivi de la conservation du bien en fonction des particularités de chaque site et en fonction de données paysagères plus approfondies ;

6.  Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport sur l’état de conservation du bien pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation, Mécanisme de suivi renforcé
Etats Parties : République arabe syrienne
Session : 36COM