English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.28

Parc national de l’Iguazu (Argentine) (N 303)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B.Add,

2.   Rappelant la décision 34 COM 7B.30, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3.   Regrette que peu de progrès aient été accomplis dans l'officialisation et la mise en œuvre opérationnelle de la coopération transfrontalière avec le bien du patrimoine mondial voisin, le Parc national d'Iguaçu (Brésil), et ce, malgré l'information donnée par l'État partie du Brésil, lors de sa 34e session, selon laquelle la signature d'un tel accord était imminente;

4.   Réitère sa demande afin que l'État partie d'Argentine, en coopération avec l'État partie du Brésil, officialise la coopération transfrontalière au moyen d'instruments internationaux adaptés sous l'égide desquels la coopération entre les sites peut être structurée, mise en œuvre et suivie;

5.   Prend note du rapport hydrographique sur le débit de la rivière Iguazú et recommande que l'État partie d'Argentine, en coopération avec l'État partie du Brésil, poursuive le contrôle du débit de la rivière afin que des discussions, basées sur une information avérée, avec les responsables du barrage de Caxias puissent garantir la sauvegarde de la valeur universelle exceptionnelle du bien;

6.   Rappelle à l'État partie que selon le paragraphe 172 des Orientations, le Centre du patrimoine mondial devrait être tenu informé de toute volonté d'entreprendre ou d'autoriser des travaux d'infrastructures susceptibles d'avoir un impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien;

7.   Prend également note des inquiétudes soulevées par l'État partie au sujet des menaces naissantes que constituent les espèces allogènes présentes sur le territoire du bien et le prie instamment d'entreprendre, en collaboration avec l'État partie du Brésil, des efforts concertés pour garantir que ces problèmes soient l'objet d'une attention suffisante en termes de gestion;

8.   Demande à l'État partie d'Argentine, en coopération avec l'État partie du Brésil, de remettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014, un seul et unique rapport conjoint sur l'état de conservation du bien, faisant particulièrement état des progrès accomplis dans la coopération, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Argentine
Session : 36COM