jump to the content

Décisions du Comité

36 COM 7A.7

Parc national de Salonga (République démocratique du Congo) (N 280)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7A.Add,

2.  Rappelant la décision 35 COM 7A.7, adoptée lors de sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.  Note avec satisfaction les avancées récentes dans la sécurisation du bien et le progrès réalisé par les gestionnaires et leurs partenaires concernant la gestion participative des ressources naturelles, notamment la délimitation du bien ;

4.  Exprime sa vive préoccupation concernant la conclusion de la mission de suivi réactif que la valeur universelle exceptionnelle du bien, bien que maintenue, s’est dégradée davantage depuis la mission de suivi réactif de 2007 avec l’érosion de la biodiversité et la mise en cause de l’intégrité du bien ;

5.  Demande à l’Etat partie des informations détaillées sur les projets d’exploration et d’exploitation pétrolière dans la cuvette centrale qui risquent de chevaucher le bien et rappelle sa position établie sur l'incompatibilité de l'exploration et de l'exploitation pétrolière avec le statut de patrimoine mondial ;

6.   Prie instamment l’Etat partie de mettre en œuvre les mesures correctives telles qu’actualisées par la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/UICN de 2012 pour réhabiliter la valeur universelle exceptionnelle du bien :

a)  Sécuriser le bien par la réalisation de la troisième phase de l’opération Bonobo pour éliminer les poches de rébellion encore existantes au sein du bien,

b)  Redynamiser le cadre de concertation permanente entre les autorités politiques, administratives et militaires provinciales des 4 provinces concernées par le bien pour éliminer le braconnage dans le parc, en organisant rapidement une seconde réunion et en mettant en place un mécanisme de suivi de cette concertation,

c)  Revoir, adapter à la situation actuelle du parc et mettre en œuvre la stratégie de lutte anti-braconnage et assurer son suivi en mettant en place immédiatement un suivi de l’application de la loi par l’utilisation journalière du logiciel MIST,

d) Réaliser sans délai un suivi écologique complet de l’ensemble du Parc national de la Salonga afin de disposer de données actualisées sur lesquelles orienter la stratégie de lutte anti-braconnage et la finalisation du plan de gestion,

e)  Gérer les conflits pour la gestion des ressources naturelles en accélérant le processus de délimitation participative des limites non naturelles du parc et en poursuivant le processus actuel de formalisation des associations de pêcheurs en mettant en place un zonage avec une création de zones mises en défens et en reconsidérant la limite accordée localement pour la pêche jusqu’à la terre,

f)  Poursuivre la création d’un continuum écologique entre les deux secteurs du parc à travers un travail participatif d’orientation de cet espace et proposer un statut de classement pour cette aire protégée et accompagner ce processus d’un plan simple de gestion,

g)  Réaliser des études concernant la situation et l’impact écologique des deux communautés établies au sein du parc, avant de prendre une décision éventuelle de relocalisation;

7.  Prend note des indicateurs développés par la mission avec l’équipe de gestion du parc et demande également à l’Etat partie, en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et l’UICN de quantifier ces indicateurs sur la base des résultats du suivi écologique complet de l’ensemble du bien et des résultats du suivi de l’application de la loi afin de d’élaborer une proposition d’état de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril ;

8.  Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport détaillé sur l’état de conservation du bien et les progrès accomplis dans la mise en œuvre des mesures correctives actualisées, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013 ;

9.  Décide de continuer à appliquer le Mécanisme de suivi renforcé ;

10. Décide également de maintenir le Parc national de la Salonga (République démocratique du Congo) sur la Liste du patrimoine mondial en péril. 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7A.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril, Mécanisme de suivi renforcé
Session : 36COM