jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7B.95

Budapest, avec les rives du Danube, le quartier du château de Buda et l’avenue Andrassy (Hongrie) (C 400 bis)

Le Comité du Patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.107, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Prend note de la baisse du nombre de permis de démolir dans le "Quartier juif";

4. Prend acte des informations communiquées par l'Etat partie sur les progrès accomplis dans l'initiative "Rue de culture" qui a pour objet de servir de modèle au développement durable dans ce quartier ;

5. Note également avec beaucoup d'inquiétude le vaste projet de développement dans la zone tampon à Pest, à proximité de la limite du bien, qui entraînerait la démolition d'un côté de la rue Bécsi et prie instamment l'Etat partie de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher cette démolition ;

6. Demande à l'Etat partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de toute évolution des projets de développement dans la rue Bécsi et sur la place des Héros et de veiller au bon respect, à toutes les étapes de ces projets de développement, des procédures relatives aux évaluations de l'impact sur le patrimoine et à la valeur universelle exceptionnelle ;

7. Reconnaît le travail réalisé par l'Etat partie afin de rendre possible et de promulguer une nouvelle loi sur le patrimoine mondial avant le début de 2012 et demande également à l'Etat partie de faire parvenir au Centre du patrimoine mondial une copie de cet instrument dès qu'il sera promulgué ;

8. Encourage l'Etat partie à terminer la révision du plan de gestion et l'organisation de la gestion du bien dans les plus brefs délais, une fois promulguée la nouvelle loi ;

9. Accueille favorablement l'accord de principe obtenu au niveau national en vue de l'incorporation de l'île Marguerite à la zone tampon du bien et prie aussi instamment l'Etat partie de concrétiser cette initiative en appliquant les procédures officielles du Comité ;

10. Demande également à l'Etat partie d'inviter une mission de suivi réactif du Centre du patrimoine mondial / ICOMOS afin d'évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires, conformément aux décisions du Comité du patrimoine mondial d'ici à sa 37e session en 2013 ;

11. Demande en outre à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial d'ici le 1er février 2013 un rapport sur l'état de conservation du bien et sur l'application des recommandations ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 37e session en 2013.