jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7A.3

Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (Côte d’Ivoire / Guinée) (N 155 bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7A,

2. Rappelant la décision 34 COM 7A.3, adoptée lors de sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Accueille favorablement la signature de la Déclaration d'Abidjan, en juillet 2010, qui vise à établir un système conjoint de suivi et de coordination de la gestion entre les Etats parties guinéen et ivoirien et à renforcer la collaboration tri-nationale, et réitère sa demande aux Etats parties de se concerter au plus vite pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie commune de gestion et de surveillance conjointe du mont Nimba par l'organisation d'une réunion de la Commission tri-nationale;

4. Note avec satisfaction la clarification du statut juridique de la partie du bien situé en Guinée, et la confirmation par la Côte d'Ivoire qu'aucune concession minière n'a été accordée dans la partie ivoirienne du bien;

5. Exprime sa vive préoccupation sur les conséquences que pourraient avoir la crise politique que traverse la Côte d'Ivoire, sur l'aggravation de l'insécurité dans la partie ivoirienne du bien, ce qui empêcherait un accès régulier de l'autorité de gestion et compromettrait fortement le progrès qu'avait accompli l'Etat partie avec la mise en place d'un organe de gestion et le démarrage du processus d'élaboration du plan de gestion conjoint;

6. Note avec inquiétude l'insuffisance des progrès accomplis dans la mise en œuvre des mesures correctives adoptées par le Comité du patrimoine mondial à ses 31e (Christchurch, 2007) et 32e (Québec, 2008) sessions, et prie instamment les deux États parties d'intensifier leurs efforts pour poursuivre la mise en œuvre des mesures correctives et des autres recommandations du Comité du patrimoine mondial ;

7. Demande à l'Etat partie guinéen d'encourager le suivi périodique de l'efficacité de gestion du bien à l'aide de l'outil «Enhancing our Heritage», pour mieux mettre en œuvre les priorités actuelles de gestion du bien;

8. Demande également aux deux États parties de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des mesures correctives et autres recommandations des missions de 2007 et 2008, et dans l'élimination des menaces liées à l'exploitation minière, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012;

9. Décide de maintenir la Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (Côte d'Ivoire et Guinée) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7A
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Côte d'Ivoire Guinée
Session : 35COM