English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 8B.4

Biens Naturels - Trinational de la Sangha (Congo / Cameroun / République centrafricaine)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-11/35.COM/8B et WHC-11/35.COM/INF.8B2,

2. Renvoie la proposition d'inscription du Trinational de la Sangha, Congo, Cameroun et République centrafricaine, aux Etats parties, afin de leur permettre:

a) d'améliorer la justification de l'inscription du bien, y compris les conditions d'intégrité et l'analyse comparative par rapport à chaque critère, avec l'aide de l'UICN et du Centre du patrimoine mondial, le cas échéant,

b) de renforcer la participation et la représentation des communautés locales et autochtones dans le processus de proposition et de gestion future, conformément aux engagements énoncés, afin de reconnaître intégralement le riche tissu de valeurs culturelles et spirituelles associées au bien ainsi que les contributions des communautés locales et autochtones, comme par exemple les connaissances locales et les pratiques adaptées d'utilisation des ressources, avec les conseils de l'UICN et du Centre du patrimoine mondial, le cas échéant,

c) d'envisager de proposer des zones adjacentes où l'utilisation traditionnelle et locale des ressources est autorisée, en particulier la Réserve spéciale de Dzanga-Sangha et les Unités Forestières d'Aménagement adjacentes aux Parcs nationaux de Lobéké et Nouabalé-Ndoki, sous forme de limites révisées pour le bien proposé et/ou de zones tampons reconnues dans le cadre d'une approche intégrée au niveau du paysage, sachant que d'importantes valeurs se trouvent en dehors de la zone actuellement proposée, que l'utilisation durable des ressources est compatible avec le statut de patrimoine mondial et que l'intégrité future du Trinational de la Sangha dépendra de l'équilibre entre l'utilisation des ressources et la conservation au niveau du paysage,

d) d'évaluer l'application éventuelle de critères culturels au bien proposé (dans le cadre d'une proposition de bien mixte) pour tenir compte du riche patrimoine culturel autochtone de la région,

e) d'améliorer l'harmonisation des objectifs et des directives pour les différentes initiatives de conservation et les plans de gestion, y compris la planification du tourisme entre les trois États parties,

f) d'améliorer encore la coordination entre les ministères et les différents secteurs pour garantir un aménagement du territoire et une application des lois adéquats et cohérents,

g) d'établir et d'appliquer des politiques claires relatives à l'exploitation minière à petite échelle afin d'empêcher cette exploitation à l'intérieur du bien proposé ou dans la zone d'influence du bien proposé,

h) de veiller à garantir des normes environnementales et sociales élevées pour toutes les concessions voisines en intégrant un engagement correspondant dans le cahier des charges des concessions d'exploitation du bois ;

i) d'augmenter l'appui financier au bien, d'assurer un appui plein et entier au Fonds d'affectation spéciale et de retenir les revenus du tourisme à des fins de conservation et de développement communautaire ;

3. Félicite les États parties d'avoir établi un réseau d'aires protégées fonctionnelles dans le bien et le paysage environnant qui semblent fournir une approche équilibrée en matière de conservation et de développement, en particulier du point de vue de la reconnaissance des droits locaux et autochtones et de la nécessité d'assurer l'accès aux ressources naturelles;

4. Félicite en outre les États parties pour leur approche transfrontalière en matière de conservation et de gestion.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Session : 35COM