English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

34 COM 7B.77

Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge (Azerbaïdjan) (C 958)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B,

2. Rappelant la décision 33 COM 7A.25, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Note avec une grande inquiétude que le rapport de l'Etat partie indique que des démolitions et reconstructions sont approuvées sans que des évaluations d'impact sur le patrimoine n'aient été entreprises pour envisager l'impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

4. Réitère et élargit sa demande à l'Etat partie :

a) d'approuver officiellement le Schéma directeur de conservation (CMP), de l'intégrer au Plan d'action de gestion intégrée de la zone (IAMAP), et de le soumettre un document de gestion qui est décrit comme intégrant le CMP et l'IAMAP au Centre du patrimoine mondial d'ici le 1er septembre 2010 pour examen par les organisations consultatives,

b) de s'assurer que le CMP et l'IAMAP intégrés reconnaissent et fassent référence au projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle qui devra être approuvé par le Comité du patrimoine mondial,

c) d'adopter officiellement la version révisée de l'IAMAP au sein du schéma de planification urbaine de la Ville de Bakou,

d) d'étendre et de développer les orientations architecturales, déjà incluses dans l'IAMAP (et tout autre instrument pertinent), pour la réhabilitation et la restauration des bâtiments historiques et pour la construction de nouveaux bâtiments et du mobilier urbain, dans un document publié et ce pour un usage efficace par le Département d'Etat de la Réserve historique et architecturale d'Icherisheher (SDHARIS) et les propriétaires fonciers du quartier,

e) s'assurer que le système de gestion général en place donne la priorité au maintien de la valeur universelle exceptionnelle pour laquelle le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial dans toutes les actions de conservation, promotion et développement qui affectent le bien ;

5. Demande également à l'Etat partie d'inviter une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS sur le bien du patrimoine mondial, pour aider l'Etat partie à suivre les progrès accomplis dans les réponses apportées aux demandes susmentionnées et à définir les mesures visant à prévenir toutes activités qui pourraient représenter une menace potentielle sur la valeur universelle exceptionnelle, l'intégrité et l'authenticité du bien ;

6. Demande en outre à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport actualisé sur l'Etat de conservation du bien et les progrès accomplis dans la mise en œuvre des demandes susmentionnées, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.