jump to the content

Décisions du Comité

34 COM 7B.7

Parc national de Mana Pools, aires de safari Sapi et Chewore (Zimbabwe) (N 302)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B.Add,

2. Rappelant l'article 6 de la Convention qui stipule que chacun des Etats parties s'engage à ne prendre délibérément aucune mesure susceptible d'endommager directement ou indirectement le patrimoine culturel et naturel visé aux articles 1 et 2 qui est situé sur le territoire d'autres Etats parties à cette Convention ;

3. Note avec inquiétude les menaces rapportées d'exploitation minière sur le bien et dans les zones de protection apparentées limitrophes en Zambie ;

4. Demande à l'Etat partie de Zambie de veiller à ce que la valeur universelle exceptionnelle du bien patrimonial du Zimbabwe 'Parc national de Mana Pools, aires de safari Sapi et Chewore', soit pleinement considérée lors d'éventuels projets d'exploration et de production minières susceptibles d'affecter le Zambèze et ses bassins-versants, ou le bien et les zones de protection adjacentes ;

5. Demande également à l'Etat partie de Zambie de soumettre au Centre du patrimoine mondial des copies de toute étude préliminaire ou de faisabilité déjà réalisée par les sociétés minières, et de veiller à ce que tout développement minier ou autre susceptible d'avoir un impact sur le bien soit signalé au Centre du patrimoine mondial, conformément aux Orientations, avant d'accorder un quelconque permis d'exploration ou de production minières ou autre développement ;

6. Encourage les Etats Parties de Zambie et du Zimbabwe à accroître leur coopération concernant la protection du bien, notamment par rapport aux menaces liées à l'exploitation minière et à la planification du tourisme et de la fréquentation dans la région, dans le cadre de la conservation de la région du Bas-Zimbabwe et des zones protégées dans cette région ;

7. Demande en outre aux Etats Parties du Zimbabwe et de Zambie d'inviter conjointement une mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/UICN pour étudier l'Etat de conservation du bien, et examiner les activités minières dans le Bas-Zambèze et leurs impacts éventuels sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

8. Demande enfin aux Etats Parties du Zimbabwe et de Zambie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport commun sur l'Etat de conservation du bien, incluant les impacts potentiels sur le bien des activités minières en Zambie, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.