jump to the content

Décisions du Comité

34 COM 7A.2

Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire) (N 227)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le Document WHC-10/34.COM/7A.Add,

2. Rappelant la décision 33 COM 7A.2, adoptée lors de la 33e session (Séville, 2009),

3. Regrette que l'Etat Partie n'ait pas soumis de rapport sur l'Etat de conservation du bien, comme demandé par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 33e session (Séville, 2009);

4. Considère que sans rapport de l'Etat partie sur la mise en œuvre des mesures correctives et sur le statut des populations animales et végétales, il est impossible d'évaluer les progrès effectués pour envisager une suppression de la Liste du patrimoine mondial en péril;

5. Prend note avec inquiétude des rapports reçus par l'UICN indiquant qu'en raison des préoccupations actuelles en termes de sécurité, la présence d'autorités nationales du parc au sein du bien, ainsi que son contrôle effectif et ses patrouilles sont limitées, en dépit de précédents rapports de l'Etat Partie indiquant que le contrôle avait été repris sur la totalité du bien;

6. Prend note avec satisfaction du soutien de divers donateurs, afin d'améliorer la gestion du Parc national de la Comoé et encourage l'Etat partie et les organismes de conservation travaillant au sein du bien, de coordonner étroitement leurs efforts de conservation;

7. Prie instamment l'Etat partie de mettre en œuvre les mesures correctives adoptées par le Comité lors de sa 30e session (Vilnius, 2006) et en particulier de déployer rapidement les patrouilles mixtes, de finaliser le plan de gestion et de mettre en place un plan de réhabilitation d'urgence pour le bien;

8. Renouvelle sa plus haute préoccupation concernant l'octroi des licences d'exploration minières situées au sein du bien, prie instamment l'Etat partie de prendre les mesures nécessaires pour s'assurer du retrait de ces licences, et demande aux détenteurs de toute concession de respecter les standards internationaux, en accord avec la déclaration de politique internationale du Conseil international des Mines et Métaux (ICMM) et de ne pas entreprendre ces activités au sein de biens du patrimoine mondial;

9. Réitère également sa demande auprès de l'Etat partie, afin qu'il développe, en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, une proposition concernant l'Etat de conservation souhaité, dans le but du retrait de ce bien de la Liste du patrimoine mondial en péril pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011;

10. Demande également à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er Février 2011, un rapport détaillé sur l'Etat de conservation du bien et la mise en œuvre des mesures correctives, comprenant une copie de l'avant projet du plan de gestion, une présentation des budgets actuels et prévisionnels pour la gestion du bien, le statut des activités anti-braconnage et toutes données sur les populations animales et végétales, pour examen par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 35e session en 2011;

11.  Décide de maintenir le Parc National de la Comoé (Côte d'Ivoire) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-10/34.COM/7A.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Côte d'Ivoire
Session : 34COM