English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

34 COM 8B.43

Biens Culturels - Place de São Francisco dans la ville de São Cristóvão - (Brésil)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-10/34.COM/8B et WHC-10/34.COM/INF.8B1.Add,

2. Inscrit la Place de São Francisco dans la ville de São Cristóvão, Brésil, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères (ii) et (iv);

3. Prend note de la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle provisoire suivante : 

Brève synthèse

La place de São Francisco dans la ville de São Cristóvão, au Nord-Est du Brésil, est un ensemble monumental, exceptionnel et homogène composé de bâtiments privés et publics qui représentent un témoignage unique de la période pendant laquelle les couronnes portugaise et espagnole étaient unies. La place de São Francisco est un exemple unique d'occupation urbaine qui réunit les formes d'occupation de l'espace adoptées par le Portugal et les normes établies par l'Espagne pour la conformation de villes. La longueur et la largeur de la place obéissent aux dispositions de l'Acte IX des Ordonnances philippines. Cette place incorpore le concept de la Plaza Mayor tel qu'employé dans les villes coloniales de l'Amérique espagnole, tout en étant insérée dans le modèle urbain des villes coloniales portugaises dans le paysage tropical. Ainsi, le site peut être considéré comme une symbiose remarquable de la planification urbaine des villes du Portugal et de l'Espagne. Nombre important de bâtiments religieux et administratifs, dont le principal est l'ensemble contenant l'église et le couvent de São Francisco, entourent la place. À la différence d'autres types caractéristiques de couvents, l'ensemble de São Francisco possède une composition unique et dynamique caractérisée par la rupture avec l'idée d'équilibre et de symétrie, ainsi que par l'échelle monumentale de la place São Francisco, qui contient le parvis de l'église et où se trouve la croix monumentale en pierre. La place reflète la vitalité exceptionnelle d'un espace urbain ouvert et complet dans sa configuration urbaine, illustrant ses quatre siècles d'histoire tout en s'adaptant à ses usages en tant que théâtre des manifestations et célébrations culturelles de la vie quotidienne ainsi que de l'évolution de la société.  

Critère (ii) : La place de São Francisco est le résultat unique de la fusion des pratiques urbaines du Portugal et de l'Espagne ayant  guidé la création de centres urbains dans leurs Empires coloniaux respectifs. Ce bien reflète un échange exceptionnel de visions et de modèles urbains et architecturaux, qui a été rendu possible par des circonstances historiques extraordinaires, à savoir, l'union de deux Empires rivaux sous une seule couronne.

Critère (iv) : La place de São Francisco est un exemple exceptionnel d'un modèle unique de typologie urbaine et architecturale qui a été préservé en tant qu'espace abritant des bâtiments civils et religieux. Elle révèle un paradigme rationnel et intégré de planification urbaine, ainsi qu'une adaptation aux spécificités de la topographie locale. C'est un exemple de référence d'une place abritant des manifestations culturelles et sociales.

Intégrité

L'intégrité du bien est assurée par le fait que l'ensemble des attributs nécessaires à caractériser sa Valeur universelle exceptionnelle est compris dans ses limites. Ces attributs sont complets et intacts. Aucune menace potentielle n'a été identifiée. En outre, le bien a gardé une insertion harmonieuse de ses éléments constitutifs dans son environnement urbain et naturel.

Authenticité

L'ensemble et les bâtiments associés au bien en question sont authentiques par la façon dont ils reflètent leur signification historique et sociale dans la vie de cité. Les réformes survenues dans la place ont respecté ses caractéristiques tout en améliorant son infrastructure, ses installations et la sécurité des piétons. 

Mesures de protection et de gestion requises

Le bien et sa zone d'amortissement jouissent d'une protection légale adéquate et suffisante qui a été améliorée au fil des ans afin d'assurer leur bonne conservation. Des politiques de gestion appropriées sont en place, parmi lesquelles le plan de gestion conçu avec la participation des parties prenantes, y compris la population locale et les ordres religieux. L'Institut du Patrimoine Historique et Artistique National (IPHAN), à travers son bureau régional, est chargé de la conservation physique du bien, tandis que le gouvernement local est responsable de l'usage du sol et d'assurer sa conformité avec les règlements urbains.

4. Recommande à l'Etat partie:

a) D'assurer la mise en œuvre du Plan de gestion et d'améliorer la structure de gestion du bien;

b) D'assurer une plus grande coordination entre les différents niveaux du Gouvernement, ainsi qu'une participation accrue de la communauté et d'autres entités intéressées dans le développement et la mise en place d'actions visant la conservation du bien;

c) D'établir et de mettre en œuvre un système de suivi pour la conservation du bien à long terme, tout en incluant des indicateurs clefs et la désignation d'un organe de suivi.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Brésil
Session : 34COM