jump to the content

Décisions du Comité

29 COM 7A.1

Parc national du Manovo-Gounda St Floris (République centrafricaine)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7A,

2. Rappelant les décisions 28 COM 15. 1, adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004), et 25 COM VIII.3 adoptée à sa 25e session (Helsinki, 2001),

3. Demande au Président du Comité et au Directeur du Centre du patrimoine mondial de transmettre au nom du Comité ses plus sincères condoléances aux familles des gardes-chasse qui ont trouvé la mort dans les opérations de lutte anti-braconnage visant à protéger les valeurs du bien ;

4. Regrette que la mission de suivi n’ait as pu avoir lieu en raison des conditions de sécurité dans la région et réitère sa demande auprès de l’UICN et du Centre du patrimoine mondial pour qu’ils entreprennent cette mission dès que les conditions de sécurité le permettront ;

5. Félicite l’Union européenne de ses efforts continus pour conserver le bien et les ressources naturelles des zones limitrophes, en particulier l’élaboration et la mise en oeuvre de la stratégie de lutte anti-braconnage ;

6. Prie instamment l’UICN et le Centre du patrimoine mondial de coopérer étroitement avec le programme ECOFAC (Conservation et utilisation rationnelle des écosystèmes forestiers de l’Afrique centrale) et les autres organisations actives dans la région, afin d’obtenir plus d’informations sur l’état de conservation du bien et les mesures urgentes à appliquer pour assurer la réhabilitation du bien ;

7. Prie aussi instamment l’Etat partie de la République centrafricaine d’instaurer un dialogue avec les gouvernements du Soudan et du Tchad afin d’interdire le braconnage transfrontalier, comme l’avait demandé le Comité à sa 25e session (Helsinki, 2001), et de donner aux gardes-chasse les moyens adéquats de combattre le braconnage ;

8. Demande à l’Etat partie de soumettre, avant le 1er février 2006, un rapport sur l’état de conservation du bien, en particulier sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des recommandations de la mission conjointe UNESCO/UICN de 2001 pour examen par le Comité à sa 30e session (Vilnius, 2006) ;

9. Décide de maintenir le Parc national du Manovo-Gounda St. Floris (République centrafricaine) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.
Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-05/29.COM/7A
Thèmes : Conservation
Etats Parties : République centrafricaine
Session : 29COM