jump to the content

Décisions du Comité

CONF 203 XIII.13-24

Activités de documentation, d’information et d’éducation concernant le Patrimoine mondial

XIII.13 Le Président a ensuite pris la parole pour commenter cette présentation en rappelant que le Comité avait trois décisions à adopter concernant : le plan stratégique, le programme et le budget pour 1999, et la Revue du patrimoine mondial.

XIII.14 Le Comité a félicité le Secrétariat de la grande qualité et de la clarté du document écrit et de la présentation. En se déclarant satisfait de l'approche stratégique du programme en cinq points, le Comité a fait remarquer le large éventail d'activités entreprises par le Centre en dépit de l'insuffisance des ressources humaines et financières et a approuvé le contenu du projet de Plan stratégique pour les activités de documentation, d'information et d'éducation. Le Comité a largement applaudi et accordé son appui au Projet spécial de l'UNESCO sur la participation des jeunes à la préservation et à la promotion du patrimoine mondial.

XIII.15 La déléguée du Canada a cependant recommandé de faire preuve d'une certaine prudence dans la recherche de mécénat d'entreprise afin de parrainer le projet de campagne d'information du public en précisant que cela devrait se faire conformément aux directives sur l'utilisation de l'emblème du patrimoine mondial et de la collecte de fonds. Elle a également fait remarquer que l'activité A.4 concernant l'application de catégories thématiques des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et sur la liste indicative était prématurée. D'autres commentaires ont suivi, notamment la suggestion du délégué de la Belgique de proposer au Secrétariat de faire une présentation devant l'Assemblée générale des Etats parties. Les délégués de la Belgique et de la Finlande ont déclaré qu'il devrait y avoir une meilleure définition du rôle respectif du Secrétariat et des Etats parties au niveau des activités d'information et ont demandé qu'une analyse soit faite à l'avenir afin d'établir les objectifs et les résultats escomptés des Etats parties et du Centre. Ils ont indiqué que les ressources locales devaient être utilisées dans toute la mesure du possible.

XIII.16 Le délégué de la Hongrie s'est déclaré particulièrement satisfait des CD-ROM sur les dossiers de propositions d'inscription et a encouragé la poursuite des activités dans ce domaine en accordant l'attention qu'il convient au format de l'information géographique. Il a également proposé d'intégrer à l'avenir un nouveau programme de bourse du patrimoine mondial dans le Plan stratégique.

XIII.17 Le délégué des Etats-Unis d'Amérique s'est félicité de l'intervention dynamique et rapide du Secrétariat dans le développement de la stratégie pour la radio.

XIII.18 Le délégué du Liban s'est déclaré préoccupé du retard dans la distribution de ce document de travail et a constaté qu'il n'était pas consultable sur Internet même la semaine dernière.

XIII.19 Le représentant de l'UICN, tout en appuyant pleinement le Plan stratégique et le programme, a suggéré de mettre davantage l'accent sur leurs réussites et de resserrer les liens entre la stratégie globale et la stratégie de l'information. Il a également évoqué la nécessité d'une stratégie de l'information vis-à-vis du secteur du tourisme et a suggéré d'établir des liens avec des groupes tels que le Green Globe en faveur d'un tourisme durable. Il a invité le Centre à prendre part aux manifestations les plus marquantes de l'UICN, comme le Congrès mondial de l'UICN qui se tiendra en Jordanie en l'an 2000 et le Congrès mondial des Parcs en 2002.

XIII. 20 Le représentant de l'ICCROM a suggéré de mieux faire ressortir la conservation dans le matériel d'information du Centre, en particulier dans la Revue du patrimoine mondial, et a ajouté que les organes consultatifs sont en mesure de fournir les informations à ce sujet. En ce qui concerne le kit éducatif du patrimoine mondial, l'ICCROM a indiqué que le succès de cette initiative dépendrait d'une distribution, aussi large que possible, dans un format peu cher ou gratuit, auprès des professeurs et autres éducateurs à travers le monde. Il a signalé que l'ICCROM s'était dit intéressé par l'élaboration d'une stratégie de diffusion du Kit éducatif du patrimoine mondial à laquelle il souhaite participer.

XIII.21 De nombreux délégués se sont fait l'écho des craintes émises par la France quant à la viabilité de la Revue du patrimoine mondial. Etant donné qu'il s'agit d'une coédition avec l'UNESCO, le Comité a affirmé que la Revue devait avoir comme objectif de promouvoir la Convention et de mieux faire prendre conscience de la nécessité de conserver les sites placés sous sa protection. La Revue, sous sa forme actuelle, manque de ligne éditoriale et ne diffère en rien des autres magazines de voyage et de tourisme, d'où la nécessité qui a été soulignée d'en développer la spécificité. Le Comité a demandé plus de précisions sur le chiffre des ventes que sur le tirage du magazine, ainsi qu'une enquête sur le lectorat. Des préoccupations ont également été exprimées au sujet de la diffusion géographique limitée de la Revue et du temps de travail qu'elle implique pour le personnel, surtout si sa publication devient bimensuelle au lieu d'être trimestrielle. Le Comité a cependant accepté de continuer à soutenir cette activité afin de garantir le contrôle de la qualité des articles en approuvant l'octroi de 25.000 dollars pour les frais de coordination et de révision de textes sur la base de la déclaration du Centre comme quoi les articles publiés dans la Revue seront aussi diffusés sur le site Web avec la série de reportages du patrimoine mondial. Le soutien pour la publicité de la Revue n'a pas reçu l'approbation du Comité qui a fait savoir qu'elle devait être faite par le partenaire commercial et les distributeurs.

XIII.22 En réponse aux commentaires sur la Revue, le représentant de l'Office des Editions de l'UNESCO (UPO) a affirmé qu'il était dans l'intérêt des partenaires commerciaux et des distributeurs de faire de la publicité pour la Revue et d'optimiser les ventes, et qu'il n'était pas question pour eux d'essayer de bénéficier du soutien du Comité. Il a informé le Comité que des négociations étaient en cours pour une édition japonaise et coréenne de la Revue en espérant que des éditions dans d'autres langues allaient suivre. En réponse aux questions sur le seuil de rentabilité anticipé, il a indiqué qu'il n'était pas possible de le prévoir et a ajouté que l'UPO espérait que les partenaires commerciaux continueraient à absorber le déficit jusqu'à ce que la publication parvienne à s'autofinancer.

XIII.23 Le Directeur du Centre a approuvé les commentaires de l'UICN concernant la nécessité d'adopter une approche plus dynamique pour la promotion d'un tourisme durable. La partie relative au tourisme durable récemment intégrée dans la nouvelle présentation du site Web, est un pas dans cette direction.

XIII.24 Les activités et le budget proposés pour 1999 ont été approuvés pour un montant total de 385.000 dollars EU en tenant compte des réductions suivantes : 25.000 dollars EU pour la coordination et les honoraires pour la rédaction de la Revue du patrimoine mondial et 5.000 dollars EU pour l'activité A.4 : Application de catégories thématiques aux biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et les listes indicatives.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-98/CONF.203/15
Thèmes : Communication, Partenariats
Session : 22COM