English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 203 VIII.A.1

Inscription : Les îles subantarctiques de Nouvelle- Zélande (Nouvelle-Zélande)

Nom du bien : Les îles subantarctiques de Nouvelle- Zélande

N° d'ordre : 877

Etat partie : Nouvelle-Zélande

Critères : N (ii)(iv)

Le site se compose de cinq archipels (les îles Snares, Bounty, Antipodes, Auckland et Campbell) situés dans l'océan Austral, au sud-est de la Nouvelle-Zélande. Les îles se trouvant entre les convergences antarctique et subtropicale, la productivité marine est très élevée, il y a une riche diversité biologique, de fortes densités de population de faune sauvage et un important endémisme des espèces d'oiseaux, de plantes et d'invertébrés. L'avifaune et la flore, et en particulier les albatros endémiques, les cormorans, les oiseaux terrestres et les « mégaherbes » sont uniques et ne se trouvent que dans ces îles. Ils ont, sans conteste, une valeur universelle exceptionnelle au titre du critère (iv). Pour ce qui est du critère (ii), les îles présentent une structure d'immigration des espèces, de diversification et d'endémisme émergent. Plusieurs processus évolutionnaires tels que l'apparition de l'inaptitude au vol tant chez les oiseaux que chez les invertébrés offrent une occasion particulièrement bonne de mener des travaux de recherche sur les dynamiques de l'écologie insulaire. Les impacts anthropiques sont confinés aux effets d'espèces introduites sur les îles Auckland et Campbell, mais l'éradication en cours permet le rétablissement de la végétation d'origine et la poursuite des processus évolutionnaires.

Le Comité a inscrit le site sous les critères (ii) et (iv). Le Comité a noté les commentaires du Bureau qui a félicité l'Etat partie d'avoir soumis une proposition d'inscription modèle, tout en exprimant ses préoccupations concernant l'intégrité de la zone marine et la conservation des ressources marines. Il a noté la nécessité d'une coopération avec le Secrétariat de la Convention sur la conservation des ressources antarctiques marines vivantes (CCAMLR) pour l'élaboration de stratégies visant à renforcer la protection de l'environnement marin (en particulier en ce qui concerne la pêche accessoire). Le Comité a rappelé qu'à sa vingt et unième session, il avait encouragé les autorités australiennes à envisager une nouvelle proposition d'inscription à l'avenir de l'île Macquarie avec les îles subantarctiques de Nouvelle-Zélande, en tant que site subantarctique unique. Il a invité les deux Etats parties à poursuivre leur collaboration pour étudier cette possibilité.

Le délégué de l'Australie a souligné la volonté de son Gouvernement de coopérer avec la Nouvelle-Zélande à l'élaboration d'une seule proposition d'inscription. L'observateur de la Nouvelle-Zélande a informé le Comité que le Ministre néozélandais responsable rencontrerait son homologue australien la semaine prochaine pour discuter de cette question. L'observateur de la Nouvelle-Zélande a également indiqué que son pays était en contact avec le Secrétariat de CCAMLR. Son Gouvernement a participé à la dix-septième réunion de la CCAMLR qui s'est tenue à Hobart et qui a discuté de la prohibition de la pêche de jour et des mesures alternatives palliatives pour les eaux antarctiques.

 

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Nouvelle-Zélande
Session : 22COM