jump to the content

Décisions du Comité

CONF 209 XVII.1-7

Date et lieu de la vingt-quatrième session du Comité du patrimoine mondial

XVII.1 Le Président a rappelé que lors de la vingtième, vingt et unième et vingt-deuxième sessions du Comité, le gouvernement australien avait invité le Comité du patrimoine mondial à se réunir en Australie en l'an 2000, comme indiqué dans les rapports respectifs. Il s'est également référé aux lettres officielles d'invitation envoyées par les autorités australiennes et hongroises au Directeur général à cet égard.

XVII.2 Le Délégué de la Hongrie a annoncé que son gouvernement retirait son invitation au Comité pour l'an 2000, qu'il appuyait l'invitation de l'Australie et que les autorités hongroises souhaitaient inviter le Comité du patrimoine mondial en 2002, étant donné l'invitation de la Finlande en 2001. Sa déclaration intégrale est incluse à l'Annexe XI.

XVII.3 Le Délégué de l'Australie a chaleureusement remercié les autorités hongroises de leur compréhension et il a réaffirmé que ce serait un honneur pour son pays d'accueillir le Comité en novembre/décembre 2000. Sa déclaration intégrale est incluse à l'Annexe XII.

XVII.4 Le Président a souligné l'énorme travail du Secrétariat et suggéré de prévoir deux jours entre la session extraordinaire du Bureau et la vingt-quatrième session du Comité pour permettre au Secrétariat de terminer son travail sur la session du Bureau et les préparatifs de la session du Comité.

XVII.5 Le Comité a décidé que la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau se tiendrait à Cairns, Australie, du 23 au 24 novembre 2000 et serait suivie par la vingt-quatrième session du Comité, du 27 novembre au 2 décembre 2000.

XVII.6 Le Délégué du Bénin a noté que les rapports des sessions pourraient être beaucoup plus courts. Le Rapporteur a indiqué que toutes les suggestions visant à améliorer la qualité des rapports étaient bienvenues. Elle a noté que l'actuel système de rédaction des rapports laissait beaucoup à désirer et qu'on pourrait y apporter des améliorations. Elle a rappelé le processus en cours visant à améliorer les méthodes de travail du Comité et du Bureau qui pourraient apporter des modifications au système actuel de préparation des rapport. Cette question mérite une réflexion approfondie et elle pourrait être traitée par le groupe d'étude présidé par le Délégué du Canada. Le Délégué de la Hongrie, se fondant sur son expérience de Rapporteur, a noté que les rapports du Bureau et du Comité sont des documents importants car ce sont les seuls documents mis à la disposition du public. Il a indiqué que le Comité devrait être très vigilant et ne pas introduire de changements à l'actuel système de préparation des rapports sans avoir mûrement réfléchi à cette question.

XVII.7 Le Délégué de la Chine a informé le Comité que son gouvernement souhaitait accueillir une des sessions du Comité, en 2003 au plus tôt, ayant pris en compte les invitations antérieures de l'Australie, de la Finlande et de la Hongrie. Le Délégué du Bénin a souhaité qu'à l'avenir il n'y ait pas de malentendu sur les invitations à accueillir les réunions du Comité et qu'on rappelle au Comité, à chacune de ses sessions, les invitations précédentes. Le Président a remercié le Délégué du Bénin de ses remarques et a noté que l'ordre dans lequel les invitations sont reçues devrait être respecté.

 

Thèmes : Administration
Session : 23COM