English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 201 VII.D.36

SOC : Parc national de l'Ichkeul (Tunisie)

VII.36 Parc national de l'Ichkeul (Tunisie)

Le Comité a rappelé que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1980 et a pris note du rapport présenté par l'UICN concernant les dangers qui menacent le site, rapport préparé en coopération avec le Secrétariat de la Convention de Ramsar. Le rapport confirme que la construction des barrages a un impact dramatique sur les valeurs des zones humides du Parc national de l'Ichkeul. L'important et grave impact environnemental dû à la construction de deux barrages retenant l'écoulement de l'eau douce dans cette zone a également été décrit dans un rapport récent du ministère tunisien de l'Environnement. Il confirme également que le Parc ne peut plus suffire à la subsistance des nombreuses populations d'oiseaux migrateurs, comme par le passé, et que la salinité du lac et des marécages a augmenté de manière considérable. En plus, des problèmes structurels subsistent car le Parc ne dispose pas d'une infrastructure adéquate en termes de budget ou de gestion.

Le Comité a été informé qu'à sa vingtième session extraordinaire, le Bureau avait rappelé les débats concernant l'inclusion du site sur la Liste du patrimoine mondial en péril depuis 1985 et avait envisagé la possibilité d'un éventuel retrait de ce bien de la Liste du patrimoine mondial. Le Bureau avait discuté pour savoir si une éventuelle réhabilitation du site était possible et avait demandé au Secrétariat d'écrire immédiatement aux autorités tunisiennes pour (a) les informer des préoccupations du Bureau, (b) les informer de la recommandation du Bureau d'inclure le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril, et (c) les informer du retrait possible du Lac Ichkeul de la Liste du patrimoine mondial en cas de perte de la valeur d'intégrité.

Le Secrétariat a informé le Comité que les autorités tunisiennes avaient répondu à la lettre du Secrétariat par un fax du Ministre de l'environnement en date du 3 décembre 1996. Celui-ci a indiqué que la situation avait évolué depuis 1994 et qu'au cours de l'année hydrologique 1995/1996, il y avait eu une plus forte pluviosité par rapport à l'année précédente et que le degré de salinité du lac était d'environ 30g/1. Il conclut que l'écosystème de l'Ichkeul n'est pas perdu de manière irréversible et que le Comité devrait reconsidérer le déclassement éventuel du site. Le Comité a pris note de l'information fournie par l'Etat partie.

Le Comité a décidé (a) d'inscrire le Parc national de l'Ichkeul sur la Liste du patrimoine mondial en péril, (b) de demander aux autorités de fournir un programme de mesures correctrices pour freiner le processus de dégradation du site et (c) d'informer les autorités d'un risque de retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial si la réhabilitation du site n'est pas possible.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-96/CONF.201/07B
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Tunisie
Session : 20COM