English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 201 VII.C.19/21

SOC : Réserve de l'Aïr et du Ténéré (Niger)

VII.21 Réserve de l'Aïr et du Ténéré (Niger)

Le Comité a rappelé que le site avait été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1992, à la demande du Niger, en raison de troubles civils. Le Comité a rappelé qu'un accord de paix avait été signé le 20 avril 1995 et qu'il avait encouragé les autorités à accroître leurs efforts pour protéger le site. En 1995, le dialogue instauré entre les parties, permettait d'effectuer une évaluation détaillée de l'état de conservation du site et d'élaborer un programme d'action pour le restaurer.

Le Comité a pris note des informations supplémentaires fournies par l'UICN, indiquant qu'un projet UICN/WWF était en cours d'exécution, dans un cadre plus restreint, pour faciliter le rétablissement du régime de gestion. Ce projet UICN/WWF qui a employé six millions de dollars EU au cours des dix dernières années, reprendra, grâce à un financement de la DANIDA et de la Coopération suisse, dès que l'état de la sécurité le permettra. Le personnel du projet a prévu d'effectuer une mission sur le site en février 1997.

Le Secrétariat a informé le Comité qu'au cours d'une mission au Niger en octobre 1996 et d'une rencontre avec le Ministre de l'Environnement et le Conseiller du Président pour la région de l'Aïr et du Ténéré, le Centre a appris que l'itinéraire du Rallye Paris-Dakar (janvier-février 1997) devait passer par le site du patrimoine mondial. L'organisateur du rallye a été contacté dès le retour de la mission à Paris et un itinéraire de remplacement a été proposé en coordination avec la Délégation permanente du Niger auprès de l'UNESCO. Une réunion s'est tenue le 8 novembre 1996 au Centre du patrimoine mondial et a permis de définir un nouvel itinéraire qui ne traverse pas le site du patrimoine mondial.

Le Comité a félicité le Niger et le Secrétariat d'avoir réussi à dissiper les menaces du Rallye dans la zone. Le Délégué du Niger a renouvelé la demande concernant l'envoi d'une mission en février 1997 dans la région de l'Aïr et du Ténéré pour évaluer la situation du site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril. Il a également indiqué que la situation de la région de l'Aïr et du Ténéré s'était améliorée depuis la signature de l'accord de paix.

Le Comité a décidé, de maintenir le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril pour l'instant.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-96/CONF.201/07A
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Niger
Session : 20COM