jump to the content

Décisions du Comité

CONF 203 VII.9

SOC : Sanctuaire de faune de Manas (Inde)

VII.9 Sanctuaire de faune de Manas (Inde)

Le Comité a été informé que la mise en oeuvre du plan de réhabilitation de ce site, approuvée à la vingt-deuxième session du Bureau (juin 1997), progressait de manière satisfaisante. Tout l'équipement acheté avec la première tranche de 75 000 dollars, approuvée au titre de l'assistance d'urgence par le Bureau en juin 1997, a été livré au site. Le Comité a approuvé l'utilisation de la petite somme représentant le solde restant des 75.000 dollars (soit 872 dollars) non dépensé par le Bureau de l'UNESCO à New Delhi pour une visite sur le site de Manas au début de 1999. La construction de bâtiments de postes de garde et de logements pour le personnel à entreprendre avec la seconde tranche de 90 000 dollars approuvée par le Comité à titre d'assistance d'urgence à sa dernière session (Naples, 1997), a toutefois été retardée en raison de mauvaises conditions climatiques dans la région en 1998, mais devrait débuter en 1999.

Le Comité a noté que malgré l'amélioration des conditions de sécurité à Manas et aux alentours, le problème de l'insurrection est toujours bien présent dans l'Etat d'Assam et que des militants traversaient souvent le Sanctuaire. Néanmoins, le Comité a été informé que les autorités indiennes estimaient que les conditions de protection du site et les relations avec les populations des villages de la région s'amélioraient peu à peu. Le Comité a noté le fait que les autorités indiennes avaient fourni 400.000 dollars pour renforcer la conservation à Manas en 1997-1998 et qu'il serait envisagé de verser des contributions supplémentaires dès utilisation des fonds fournis selon les plans approuvés par le Ministère de l'Environnement et des Forêts à New Delhi, le gouvernement de l'Etat d'Assam et les responsables de la gestion du site.

Le Comité a décidé de maintenir ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril et a demandé au Centre de continuer à suivre l'avancement de la mise en oeuvre du plan de réhabilitation. De plus, le Comité a décidé de demander au Directeur général de l'UNESCO d'inviter le gouvernement bhoutanais à ratifier la Convention du patrimoine mondial et à envisager de proposer l'inscription au patrimoine mondial du Parc national royal de Manas situé au Bhoutan. Le Comité a noté que cela pourrait contribuer à renforcer la protection d'ensemble de l'écosystème transfrontalier de Manas.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-98/CONF.203/07
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Inde
Session : 22COM