jump to the content

Décisions du Comité

CONF 208 VII.C.33-34

SOC : Réserve de faune à okapis & Parc national de Kahuzi-Biega (République démocratique du Congo)

VII.33 Réserve de faune à okapis (République démocratique du Congo)

A sa dernière session en juin 1997, le Bureau a noté le pillage des équipements et des installations de ce site ainsi que le braconnage de sa faune sauvage. Heureusement, le personnel du site est indemne mais il n'a reçu aucun salaire. L'UICN a informé le Bureau qu'une fondation de préservation de la nature basée aux Etats-Unis avait récemment offert une assistance financière pour payer les salaires du personnel. On fait état de prospection illicite d'or dans le Parc investi par les milices et le personnel n'a ni les installations ni les ressources nécessaires pour en assurer la gestion.  

VII.34 Parc national de Kahuzi-Biega (République démocratique du Congo) 

Le Comité a rappelé que ce site avait été considérablement endommagé par l'afflux de réfugiés. On signale une forte présence de milices et l'occupation du Parc, ce qui a entraîné des incendies, une recrudescence du braconnage et l'abattage illégal et le brûlage du bois. L'UICN a informé le Bureau à sa vingt et unième session que le personnel du Parc lui avait adressé plusieurs demandes d'assistance internationale pour reconstruire l'infrastructure du Parc et rassurer le personnel. Le Bureau a noté que le rapport de suivi de l'UICN sur ce site comportait quinze mesures à mettre en oeuvre dans le Parc et à l'extérieur, ainsi que huit actions de coopération entre des organisations internationales de conservation, dont l'ensemble pourrait constituer la base de la future réhabilitation du Parc.

Etant donné les sérieuses menaces pesant sur l'intégrité de ces deux sites de la République démocratique du Congo dues au conflit armé dans l'est du pays, le Bureau, à sa vingt et unième session, en juin 1997, a recommandé que le Comité inscrive la Réserve de faune à okapis et Kahuzi-Biega sur la Liste du patrimoine mondial en péril et demandé à l'UNESCO d'entreprendre une mission de haut niveau dans le pays. Le ministère de l'Environnement, de la Conservation de la nature et du Tourisme a invité l'UNESCO à organiser cette mission. L'UNESCO a l'intention de dépêcher cette mission dès que les conditions de sécurité le permettront.

De plus, le ministre a présenté une demande d'assistance d'urgence qui sera examinée par le Comité concernant l'achat d'un véhicule de terrain pour chacun des quatre sites en péril de la République démocratique du Congo, soit la Réserve de faune à okapis et le Parc national de Kahuzi-Biega et les deux autres Parcs nationaux des Virunga et de la Garamba, que le Comité a déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril. Le Comité a noté que le Bureau régional de l'UICN pour l'Afrique centrale prévoyait également des visites sur le site en 1998.

Préoccupé par la gravité des menaces et des dommages affectant ces sites et compte tenu des mesures urgentes qui s'imposent, le Comité a inscrit la Réserve de faune à okapis ainsi que le Parc national de Kahuzi-Biega sur la Liste du patrimoine mondial en péril et a engagé le Directeur général de l'UNESCO à écrire au Président de la République démocratique du Congo pour lui demander d'intervenir directement afin de permettre à l'UNESCO d'entreprendre la mission de haut niveau proposée et de planifier des mesures de réhabilitation pour tous les sites de la Liste du patrimoine mondial en péril de la République démocratique du Congo. Le Comité a prié l'UNESCO de dépêcher une mission dans la capitale, Kinshasa, et invité le Président du Comité à diriger cette mission afin de rencontrer les autorités au plus haut niveau, même si les visites aux sites sont pour le moment jugées impossibles étant donné les conditions de sécurité dans les régions de l'est du pays. Le Comité a pris note des demandes d'assistance d'urgence formulées par la République démocratique du Congo (voir la section "Assistance internationale" du présent rapport) et a prié le Centre de coopérer avec des ONG internationales pour réhabiliter les sites du patrimoine mondial en péril de la République démocratique du Congo.

 

Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Session : 21COM