English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 208 X.A

Parc national Alejandro de Humboldt (Cuba)

Nom du bien : Parc national Alejandro de Humboldt

N° d'ordre : 839 Rev

Etat partie : Cuba

Critères : N (ii) (iv)

Le Comité a décidé d'inscrire le Parc national Alejandro de Humboldt sur la Liste du patrimoine mondial au titre des critères naturels (ii) et (iv) :

Critère (ii) : Les dimensions, la diversité altitudinale, les lithologies complexes et la diversité de la géomorphologie du Parc national Alejandro de Humboldt nous donnent une gamme d'écosystèmes et d'espèces sans égal aux Antilles. Le site a été un refuge du Miocène-Pléistocène, notamment durant les ères glaciaires pour le biote antillais. Les rivières d'eau douce qui dévalent des sommets du parc sont parmi les plus grandes des îles des Antilles et, de ce fait, comptent une diversité biologique d'eau douce élevée. En raison de la présence de serpentine, de péridotite, de karst et de pseudo-karst dans la région, le parc est un exemple excellent de processus d'évolution en cours pour les espèces et communautés établies sur des roches sous-jacentes qui posent un défi particulier à la survie des plantes.

Critère (iv) : Le Parc national Alejandro de Humboldt contient les habitats naturels les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique terrestre de toutes les îles des Antilles. Il contient 16 des 28 formations végétales définies à Cuba, la plus grande île des Antilles, qui est une province biogéographique unique. C'est l'un des sites les plus importants pour la conservation de la flore endémique dans tout l'hémisphère occidental - près de 70% des 1302 spermatophytes déjà décrites, sur un total estimé entre 1800 et 2000, sont endémiques dans le parc. Le parc est un des écosystèmes terrestres insulaires et tropicaux les plus divers du monde sur le plan biologique. Le taux d'endémisme des vertébrés et des invertébrés du parc est également très élevé. Beaucoup d'entre eux sont menacés en raison de leur aire de répartition réduite. En raison de leur caractère unique et du fait qu'ils représentent des processus évolutionnaires uniques, ils ont une valeur universelle exceptionnelle pour la science et la conservation.

Le Comité a demandé à ce que le plan de gestion soit finalisé dans un délai de 12 mois et qu'il soit envoyé au Centre du patrimoine mondial en trois copies.

 

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Cuba
Session : 25COM