jump to the content

Décisions du Comité

33 COM 7B.64

Ruines du Vihara bouddhique de Paharpur (Bangladesh) (C 322)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant la décision 32 COM 7B.64, adoptée à sa 32e session (Québec, 2008),

3. Prend note des informations communiquées par l'État partie sur les mesures prises durant l'année et la volonté de coopération de ses autorités ;

4. Regrette que les problèmes de drainage, de gestion et de conservation du bien n'aient pas été traités correctement par l'État partie en dépit de l'Assistance internationale ;

5. Prie instamment l'État partie, en priorité, de suivre les recommandations faites par la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS effectuée en février-mars 2009, en particulier de :

a) Rédiger en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives une Déclaration de valeur universelle exceptionnelle du bien ,

b) Élaborer en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives un plan de gestion global incluant les mesures de conservation recommandées et les dispositions prévues pour une zone tampon ,

c) S'abstenir d'entreprendre de gros travaux de conservation jusqu'à ce que le plan de gestion soit mis au point et adopté et s'assurer en même temps que tous les travaux de maintenance nécessaires soient exécutés conformément aux recommandations émises par la mission conjointe de suivi réactif de 2009 ,

d) Vérifier que le personnel hautement qualifié nécessaire soit recruté pour occuper les postes vacants au sein du Département d'Archéologie, y compris des gardiens supplémentaires sur le bien ,

e) Déposer les systèmes d'éclairage incompatibles installés dans la cour du monastère dès lors que les gardiens supplémentaires seront déployés sur le bien ,

f) Renforcer les capacités du personnel du Département d'Archéologie en gestion et conservation du patrimoine, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;

6. Invite l'État partie à demander une Assistance internationale pour mettre en oeuvre les recommandations visées au paragraphe 5 ci-dessus ;

7. Demande à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici au 1er février 2011, un rapport circonstancié sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des recommandations, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-09/33.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Bangladesh
Session : 33COM