jump to the content

Décisions du Comité

33 COM 7B.42

Sanctuaire historique de Machu Picchu (Pérou) (C/N 274)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 32 COM 7B.44, adoptée à sa 32e session (Québec, 2008),

3. Reconnaît les progrès accomplis dans la réactivation de l'unité de gestion, les améliorations dans la structure de gestion des visiteurs, le début de mise en place d'un plan de prévention des risques, l'annulation des vols en hélicoptère au-dessus du Sanctuaire et les actions destinées au grand public visant à valoriser le bien et à mieux faire prendre conscience de la conservation ;

4. Note les progrès limités accomplis dans la résolution des problèmes de gouvernance, la mise en oeuvre de mesures effectives destinées à gérer les risques, dans, de développement continu et incontrôlé de la ville de Machu Picchu, d'encombrement et de gestion des visiteurs et de développement incontrôlé de l'accès ouest, et prie instamment l'État partie de s'assurer de la collaboration renforcée de la Municipalité de Machu Picchu, des municipalités situées dans la zone tampon et des autres parties prenantes pour la mise en oeuvre effective du plan de développement urbain ;

5. Décide de ne plus continuer à appliquer le Mécanisme de suivi renforcé à ce bien ;

6. Demande à l'État partie de mettre en oeuvre le plan d'action recommandé par la mission de suivi renforcé de janvier 2009 et de déterminer le calendrier pour la conclusion du plan d'action d'urgence, de l'évaluation de la gestion et des mesures réglementaires et cadres légaux en coordination avec les Organisations consultatives et les recommandations des six missions de suivi réactif précédentes, en particulier :

a) Mise en place, dès 2009, d'ateliers participatifs et d'ateliers destinés à la résolution des conflits afin de prendre en compte les intérêts et demandes des communautés, en particulier en ce qui concerne l'accès au site, l'usage public du site, le développement urbain et la planification, tant dans le périmètre du bien que dans la zone tampon, et ce, afin d'encourager une responsabilité partagée dans la gestion du bien et d'améliorer la gouvernance du site,

b) Soumission, d'ici le 1er février 2010, d'un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle et d'un état de conservation souhaité, dans le cadre d'un atelier participatif qui se tiendra en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives,

c) Achèvement d'un plan d'action d'urgence pour la réduction des risques et le sauvetage du Sanctuaire historique en cas de désastre, plan argumenté d'études géodynamiques et de vulnérabilité, afin d'apporter des solutions aux risques identifiés,

d) Mise en oeuvre d'une évaluation des résultats du travail de l'unité de gestion, et accord sur un plan triennal visant à améliorer son efficacité,

e) Élaboration et mise en oeuvre de mesures règlementaires pour l'accès ouest au Sanctuaire et définition de règles concernant l'usage public,

f) Harmonisation des cadres légaux existants et des mesures règlementaires, et, définition de stratégies pour leur mise en place efficace,

g) Examen des baux d'occupation des sols et cartographie de leur usage actuel en vue d'identifier les mesures appropriées au maintien de la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

7. Demande également à la communauté internationale de travailler en étroite collaboration avec l'État partie, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives afin d'accorder une aide technique et/ou financière supplémentaire destinée à améliorer les capacités locales et nationales de mise en oeuvre rapide et efficace de ces mesures;

8. Demande en outre à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2010, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des actions 2009-2010 prévues par le plan d'action, ainsi que dans celle des recommandations du rapport de la mission de suivi renforcé et des missions précédentes, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session en 2010.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-09/33.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Pérou
Session : 33COM