jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7B.101

Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor (Monténégro) (C 125)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant les décisions 29 COM 7B.84 et 31 COM 7B.100, adoptées respectivement lors de ses 29e (Vilnius, 2006) et 30e sessions (Christchurch, 2007) ;

3. Prend note des résultats de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial / ICOMOS de février 2008 afin d'examiner la pertinence du projet de pont sur la Verige et ses impacts sur la valeur exceptionnelle universelle du bien;

4. Note avec satisfaction l'excellent travail de conservation de l'Etat partie et félicite l'État partie pour sa coopération avec les acteurs concernés aux travaux de conservation;

5. Prie instamment l'État partie d'envisager des mécanismes de protection comprenant une étude de faisabilité d'une zone tampon afin de mieux protéger le bien;

6. Invite l'État partie à envisager de proposer à nouveau l'inscription d'une zone plus vaste autour de la baie en tant que paysage culturel ;

7. Demande à l'État partie de tenir compte des recommandations détaillées de la mission conjointe et prie aussi instamment les autorités de mener une étude d'impact visuel sur le projet de pont sur la Verige ;

8. Demande également à l'État partie de mener des études d'impact visuel, environnemental et culturel au cas où d'autres options de pont ou de tunnel seraient envisagées à l'avenir ;

9. Demande en outre à l'État partie d'examiner toutes les autres options géographiques et techniques qui pourraient remplacer le projet de pont de Verige et éliminer l'impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle ;

10. Engage l'État partie à achever le plan de gestion après avoir mis en place des mesures légales et de protection appropriées et des moyens suffisants et demande en outre à l'État partie, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS, de développer un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, incluant les conditions d'intégrité et d'authenticité, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009 ;

11. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un exemplaire de l'étude d'impact visuel, un rapport d'avancement sur l'approbation et la mise en oeuvre du plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009.