jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7B.89

Bordeaux, Port de la Lune (France) (C 1256)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 31 COM 8B.38, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Rappelle aux États parties que, selon la Convention, ils ont l'obligation de protéger et de conserver le patrimoine mondial, culturel et naturel, situé sur leur territoire, notamment pour veiller à ce que des mesures efficaces et concrètes soient prises pour la protection et la conservation de ce patrimoine,

4. Regrette vivement la destruction du pont du Pertuis par l'État partie, sans consultation ni étude d'impact préalables, contrevenant ainsi au paragraphe 172 des Orientations, et entraînant une altération du bien, quelques mois seulement après son inscription sur la Liste du patrimoine mondial ;

5. Considère que les informations concernant le projet de pont levant sur la Garonne fournies au Centre du patrimoine mondial sont incomplètes et qu'un tel pont levant constituerait, par ses dimensions et son coût, une solution inadaptée qui aurait un impact important sur la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien et serait très difficilement réversible ;

6. Demande à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, pour transmission aux Organisations consultatives, les études d'évaluation d'impact environnemental et culturel sur ce projet de pont, ainsi que sur les autres solutions possibles pour traverser le fleuve, afin de pouvoir comparer ces différentes solutions, et de s'assurer qu'aucune construction ne sera entreprise jusqu'à ce que les études susmentionnées aient été fournies pour examen ;

7. Engage fermement l'État partie à envisager de demander l'inscription de Bordeaux, Port de la Lune (France) sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

8. Décide d'appliquer au bien le mécanisme de suivi renforcé et demandeen particulier que le Comité soit informé des résultats de la mission de suivi réactif et de toute information utile concernant le maintien de la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

9. Demande également à l'État partie d'inviter une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / ICOMOS pour évaluer dans quelle mesure la valeur universelle exceptionnelle du bien a été compromise à la suite de la destruction du pont tournant du Pertuis, et l'impact du projet de pont levant sur la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité visuelle du bien, et de soumettre un rapport à ce sujet au Centre du patrimoine mondial d'ici le 1er févier 2009, pour transmission immédiate au Comité du patrimoine mondial ;

10. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2009, un rapport sur l'état de conservation du bien, et notamment sur les résultats des différentes études demandées ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session, en 2009, afin d'envisager le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : France
Session : 32COM