English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 7B.63

Ancienne ville de Damas (République arabe syrienne) (C 20)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.55, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Prend note avec grande satisfaction de la décision de l'État partie d'annuler le projet d'aménagement urbain de la rue du Roi Fayçal, et demande, conformément au paragraphe 172 des Orientations à l'État partie de l'informer à l'avance de tout projet visant à redessiner ou reconfigurer la zone de la rue du Roi Fayçal, et de tout autre projet important prévu ;

4. Demande également à l'État partie de s'assurer que :

a) Tous travaux à venir concernant l'infrastructure ou le sous-sol soient précédés d'une étude d'impact archéologique, d'une fouille archéologique de sauvegarde et de mesures d'atténuation qui pourraient être nécessaires afin de conserver des éléments archéologiques ;

b) Les approches traditionnelles en terme de conservation, de restauration, de réparation et d'entretien du tissu bâti soient envisagées pour tous les travaux effectués dans le bien et dans ses quartiers historiques adjacents situés dans la zone tampon, et ce, afin de conserver l'authenticité du bien;

c) Les procédures de conservation et de planification pour la réutilisation du grand nombre de bâtiments abandonnés, dans le périmètre du bien et de sa future zone tampon, soient initiées et mises en oeuvre;

5. Regrette la construction du nouveau centre culturel dans la rue Medhat Pasha et prie instamment l'État partie de faire parvenir au Centre du patrimoine mondial toute information disponible sur ce projet et d'étudier la façon d'atténuer l'impact négatif sur les valeurs du contexte urbain historique ;

6. Réitère son invitation auprès de l'État partie afin qu'il considère l'extension des limites du bien pour qu'il inclue les quartiers adjacents de grande valeur historique, et demande en outre à l'État partie d'achever son travail sur la définition d'un projet de zone tampon à soumettre au Centre du patrimoine mondial, pour approbation par le Comité du patrimoine mondial ;

7. Réitère également sa demande auprès de l'État partie afin qu'il élabore et mette en oeuvre un plan de gestion destiné à assurer la coordination des toutes les actions concernant le bien et ses alentours et qui rassemblerait les nombreuses structures existantes en charge de planification et de stratégie et les programmes de coopération internationale au sein d'un cadre unique qui permette le respect de la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

8. Invite l'État partie à trouver les moyens d'accorder aux organismes en charge de la Vieille ville de Damas, l'autorité, les ressources financières et le statut nécessaires à l'élaboration et à la mise en oeuvre du plan de gestion évoqué au point précédent ;

9. Demande par ailleurs à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport d'avancement sur les recommandations mentionnées ci-dessus et sur l'état de conservation du bien, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009.