jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7A.32

Impact du changement climatique sur les biens du patrimoine mondial

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7A,

2. Rappelant les décisions 29 COM 7B.a, 30 COM 7.1 et 31 COM 7.1, adoptées respectivement à ses 29e (Durban, 2005), 30e (Vilnius, 2006) et 31e (Christchurch, 2007) sessions,

3. Rappelant également la Résolution 16 GA 10, adoptée par l'Assemblée générale des États parties à la Convention du patrimoine mondial à sa 16e session (UNESCO, 2007),

4. Notant la menace réelle que représente le changement climatique sur les biens du patrimoine mondial,

5. Décide d'adopter les critères proposés pour l'inscription des biens les plus menacés par les changements climatiques sur la Liste du patrimoine mondial en péril, prenant en compte le fait que les mesures correctives à recommander devraient normalement privilégier « l'adaptation» plutôt que « l'atténuation»;

6. Approuve les amendements des Orientations suivants :

               a) Amendement du paragraphe 179 (b) (vi):

Impacts menaçants de facteurs climatiques, géologiques ou d'autres facteurs      Environnementaux                                                                                                                                                                                                                                           dénaturation grave de la signification culturelle.

               b) Nouveau paragraphe : paragraphe 180 (b)(v):

               Impacts menaçants de facteurs climatiques, géologiques ou d'autres                                        facteurs environnementaux

               c) Amendement du paragraphe 181:

De plus, les facteurs menaçant les dangers et/ou leurs impacts néfastes sur l'intégrité d'un bien doivent être de ceux qui sont susceptibles d'être corrigés par l'intervention de l'homme. Dans le cas des biens culturels, les facteurs de danger peuvent être dus soit à la nature, soit à l'action de l'homme, tandis que dans le cas des biens naturels la plupart des facteurs émanent de l'homme et il est très rare qu'un facteur d'origine naturelle (comme une épidémie) menace l'intégrité d'un bien. Dans certains cas, les facteurs menaçant les dangers et/ou leurs impacts néfastes sur l'intégrité d'un bien peuvent être améliorés par des actions administratives ou législatives, telles que l'annulation d'un grand projet de travaux publics ou l'amélioration du statut juridique du bien.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7A
Thèmes : Méthodes et outils de travail , Orientations
Session : 32COM