English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 8B.102

Examen des propositions d’inscriptions - Temple de Preah Vihear (CAMBODGE)

Le Comité du patrimoine mondial,

 

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/INF.8B1.Add2,

2. Rappelant la décision 31 COM 8B.24 qui «reconnaît que le Site sacré du Temple de Preah Vihear est d'une grande importance internationale et qu'il a une valeur universelle exceptionnelle sur la base des critères (i), (iii) et (iv), et exprime son accord de principe sur le fait qu'il doit être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial»,

3. Ayant noté les progrès réalisés par l'État partie cambodgien en vue d'établir un plan de gestion du bien, comme demandé par le Comité en vertu de sa décision 31 COM 8B.24, à Christchurch, Nouvelle-Zélande,

4. Exprime sa gratitude aux gouvernements de la Belgique, des États-Unis d'Amérique, de la France et de l'Inde d'avoir soutenu le travail des experts ayant contribué à cet effort, et aux gouvernements de la Chine et du Japon, ainsi qu'à l'ICCROM, pour la qualité de leur contribution à ce processus;

5. Considérant que le communiqué commun signé le 18 juin 2008 par les représentants des gouvernements cambodgien et thaïlandais, ainsi que par l'UNESCO, y compris l'avant-projet où il est mentionné par erreur dans le document WHC-08/32.COM/INF.8B1.Add2 qu'il a été signé les 22 et 23 mai, ne doit pas être pris en compte, après la décision du gouvernement thaïlandais de suspendre la validité du communiqué commun suite à l'ordonnance de référé ad interim du Tribunal administratif thaïlandais sur ce point,

6. Notant que l'État partie cambodgien a soumis au Centre du patrimoine mondial l'esquisse cartographique révisée du bien qui est jointe au document WHC-08/32.COM/INF.8B1.Add2 (appelé ci-après «RGPP») indiquant un périmètre révisé de la zone proposée pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial,

7. Décide, à titre exceptionnel, compte tenu du processus multilatéral qui a permis d'élaborer le rapport supplémentaire soumis par l'État cambodgien en mai 2008 à la demande du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, d'accepter les informations soumises par l'État partie après la date limite fixée au paragraphe 148 des Orientations;

8. Reconnaît que la Thaïlande a exprimé à plusieurs reprises le souhait de participer à une proposition d'inscription conjointe du Temple de Preah Vihear et de ses abords immédiats;

9. Note que le bien proposé pour inscription est réduit et comprend uniquement le Temple de Preah Vihear et non l'ensemble du promontoire avec ses falaises et ses grottes;

10. Considère en outre que des recherches archéologiques sont en cours, qui pourraient se traduire par de nouvelles et importantes découvertes permettant d'envisager l'éventualité d'une nouvelle proposition d'inscription transfrontalière, qui nécessiterait le consentement tout à la fois du Cambodge et de la Thaïlande;

11. Encourage le Cambodge à collaborer avec la Thaïlande à la sauvegarde de la valeur du bien, sachant que les populations de la région avoisinante sont attachées depuis longtemps au Temple de Preah Vihear, et s'accorde sur le fait qu'il serait souhaitable à l'avenir de refléter ses valeurs intégrales et son contexte paysager grâce à une nouvelle inscription possible sur la Liste du patrimoine mondial qui pourrait satisfaire aux critères (iii) et (iv), qui ont été reconnus par le Comité dans sa décision 31 COM 8B.24;

12. Inscrit le Temple de Preah Vihear, Cambodge, sur la Liste du patrimoine mondial selon le critère (i);

13. Adopte la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Le Temple de Preah Vihear, ensemble architectural unique composé d'une série de sanctuaires reliés entre eux par un système de chaussées et d'escaliers le long d'un axe de 800 mètres, est un chef-d'œuvre remarquable de l'architecture khmère, de par sa topographie, ses décors et sa relation avec le cadre naturel spectaculaire

Critère (i): Preah Vihear est un chef-d'œuvre remarquable de l'architecture khmère. Il est très 'pur' dans sa configuration comme dans la finesse de ses décors.

L'authenticité a été établie du fait que les édifices et leurs matériaux expriment parfaitement les valeurs du bien. Les attributs du site sont constitués par l'ensemble du temple; l'intégrité du bien est compromise, dans une certaine mesure, par l'absence d'une partie du promontoire dans le périmètre du bien. Les mesures de protection du temple sont satisfaisantes en termes de protection juridique; les progrès réalisés pour définir les paramètres du plan de gestion doivent être consolidés dans un plan de gestion complet approuvé;

14. Demande à l'État partie cambodgien, en collaboration avec l'UNESCO, de réunir un Comité de coordination international pour la sauvegarde et le développement du bien pas plus tard qu'en février 2009, en invitant le gouvernement thaïlandais à y prendre part et pas plus de sept autres partenaires internationaux appropriés, pour examiner les questions de politique générale concernant la sauvegarde de la valeur universelle exceptionnelle du bien, conformément aux normes de conservation internationales;

15. Demande à l'État partie cambodgien de soumettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2009, les documents suivants :


  • a) Une carte provisoire fournissant les détails supplémentaires sur le bien inscrit et une carte délimitant la zone tampon identifiée dans le RGPP;

  • b) Un dossier de proposition d'inscription mis à jour pour refléter les changements intervenus dans le périmètre du bien;

  • c) La confirmation que la zone de gestion du site inclura le bien inscrit et la zone tampon identifiée dans le RGPP ;

  • d) Un rapport d'avancement sur la préparation du plan de gestion;

16. Demande en outre à l'État partie cambodgien de soumettre au Centre du patrimoine mondial d'ici février 2010, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session, en 2010, un plan de gestion complet du bien inscrit, comprenant une carte finalisée.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Cambodge
Session : 32COM