jump to the content

Décisions du Comité

28 COM 15A.13

Réserve de la biosphère Río Plátano (Honduras)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Note que la situation du bien s’est nettement améliorée depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1996 et que l’Etat partie affiche une ferme volonté d’agir pour la conservation du bien ;

2. Félicite l’Etat partie, les ONG, les municipalités et les populations de la Réserve de la biosphère Río Plátano, ainsi que les organisations internationales, pour leur soutien à la mise en oeuvre des recommandations depuis la mission effectuée en 2000 ;

3. Félicite en outre le gouvernement allemand de l’assistance financière et technique à long terme fournie à l’Etat partie pour l’aider à renforcer ses capacités de gestion du bien et encourage le gouvernement allemand et d’autres organismes à aider l’Etat partie à mettre en place des solutions durables pour répondre aux besoins financiers permanents du bien, ainsi qu’à ses besoins en matière de gestion ;

4. Prie instamment l’Etat partie, en vue du retrait éventuel du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, de se conformer aux données de référence suivantes définies par la mission effectuée en 2003 par l’UICN et le Centre du patrimoine mondial, et à collaborer avec ces derniers pour suivre les résultats :

a) achever l’indemnisation et la réinstallation des sept familles et 32 propriétaires de terres qui restent dans la zone centrale,

b) annuler toutes les résolutions de la COHDEFOR (Commission de développement forestier du Honduras) concernant la collecte du bois mort dans les départements d’Olancho, Colón et Atlándida,

c) empêcher les activités non autorisées dans la zone tampon, notamment l’expansion de l’agriculture, l’exploitation forestière illégale et le braconnage, en installant des postes de contrôle permanents et temporaires aux points d’accès critiques,

d) élaborer des plans de travail inter-institutionnels donnant des définitions claires des rôles et responsabilités des diverses entités publiques et privées participant à la gestion de la Réserve,

e) diffuser les plans de gestion environnementale relatifs à la stratégie de développement du ministère de l’Agriculture dans la zone de la Vallée de Sico’Paulaya,

5. Recommande à l’Etat partie de mettre en oeuvre les autres recommandations du rapport de la mission effectuée en 2003 par l’UICN et l’UNESCO ;

6. Demande au Centre du patrimoine mondial et l’UICN, en coopération avec l’Etat partie, d’entreprendre une mission sur le site en début 2005 afin de confirmer le progrès par rapport aux repères définis pour le retraite du bien de la Liste de patrimoine mondial en danger et de présenter ses recommandations pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 29e session en 2005 ;

7. Décide de maintenir la Réserve de la biosphère Río Plátano sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Honduras
Session : 28COM