English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 8B.40

Examen des propositions d’inscription de biens naturels, mixtes et culturels sur la liste du Patrimoine Mondial - Frontières de l'Empire romain (ROYAUME UNI / ALLEMAGNE)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-08/32.COM/8B et WHC-08/32.COM/INF.8B1,

2. Approuve l'extension des Frontières de l'Empire romain, Royaume-Uni et Allemagne, pour inclure le mur d'Antonin sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères (ii), (iii) et (iv);

3. Adopte la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Le mur d'Antonin illustre pleinement l'effort de construction du limes aux frontières de l'Empire romain, au moment de son apogée et de sa plus grande extension dans les îles Britanniques et dans le monde (milieu du IIe siècle apr. J.-C.). Il présente un haut degré de perfectionnement dans la maîtrise technique des constructions défensives en terre, dans la construction d'un système stratégique de forts et de camps, ainsi que dans l'organisation militaire générale du limes. Le mur d'Antonin montre aussi la diffusion des techniques de génie militaire et de génie civil de la civilisation romaine dans l'ensemble de l'Europe et du monde méditerranéen.

Critère (ii) : Le mur d'Antonin est l'un des éléments significatifs du limes romain, présent en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il illustre les importants échanges de valeurs et de culture à l'apogée de l'Empire romain.

Critère (iii) : Le mur d'Antonin reflète l'extension maximale de la puissance de l'Empire romain, par la consolidation de ses frontières au nord des îles Britanniques, au milieu du IIe siècle apr. J.-C. Le bien illustre l'ambition romaine de dominer le monde afin d'y établir durablement sa loi et son mode de vie.

Critère (iv) : Le mur d'Antonin est un exemple exceptionnel du développement technologique de l'architecture militaire et de la défense des frontières romaines.

Le mur d'Antonin a conservé son authenticité et son intégrité tant dans ses vestiges physiques que dans son cadre.

La protection juridique est suffisante. Les mesures de protection et de gestion prises et à prendre par le gouvernement, Historic Scotland et les autorités locales apportent des réponses appropriées aux risques potentiels causés par le climat, l'agriculture, le développement industriel et social et le développement du tourisme. Un contrôle strict des plans de développement et de tous les types d'activités préservera les valeurs de la zone proposée pour inscription et celles de sa zone tampon. Un suivi régulier permettra de préserver le site.

4. Recommande que l'État partie prenne en considération les points suivants:

  • a) Porter une attention particulière aux plans de développement urbains ou agricoles pouvant concerner le bien proposé pour inscription, tout particulièrement pour les parties non visibles qui sont dans la zone tampon. Dans ce dernier cas, les autorités de planification devraient se concerter avec le service de Historic Scotland en charge de la conservation patrimoniale;
  • b) Veiller à la restauration des pelouses en certains endroits du bien proposé pour inscription, là où elles sont absentes ou détériorées. Leur rôle de protection est bien entendu important;
  • c) S'assurer que la carrière de Croy Hill, à proximité immédiate de la zone tampon, ne menace pas le site d'un glissement de terrain, dans le présent et à l'avenir